C'est tout chaud !

Vienne, une introduction

Vienne, la ville mythique des Habsbourg et de la valse, n’est qu’à environ mille kilomètres de Paris. En deux heures d’avion, on peut découvrir cette ancienne capitale d’empire, voir le palais de Schönbrunn, découvrir la vraie Sissi, faire un tour sur la grande roue du Prater. Nous sommes partis à deux fêter le réveillon à Vienne : voici quelques conseils si vous prévoyez très bientôt un voyage à Vienne, et un exemple de programme.

Quelques informations pratiques tout d’abord.

Vienne (Wien en allemand) est la capitale de l’Autriche : on y parle allemand et on est dans l’Union Européenne. Cela peut sembler évident, mais autant commencer par la base. Une simple carte d’identité suffit pour voyager à Vienne, et nul besoin de se prendre la tête à convertir son argent. C’est déjà ça. Pendant qu’on y est, ajoutons qu’il n’y a pas de décalage horaire avec la France. Enfin, beaucoup de gens parlent l’anglais sur place, vous devriez donc pouvoir vous débrouiller tout de même, même si vous ne parlez pas un mot d’allemand, ce qui était notre cas (en dehors de danke, merci, et de bitte, s’il vous plait).

Vienne est une capitale étendue, mais n’est pas très peuplée : ce qui est agréable, car la circulation est très fluide à l’intérieur de la capitale. La ville est traversée par le Danube et est la capitale la plus proche au monde d’une autre capitale (Brastislava n’est qu’à une heure de train !).

Le climat est continental. En hiver, il faut donc bien se couvrir. Nous y étions pendant un hiver plutôt doux : il faisait environ 5 degrés en journée, et on tutoyait le négatif la nuit (qui tombait déjà vers 16h30). Mais l’été, on frôle souvent les 40 degrés ! Certaines rives du Danube sont alors aménagées en plages.

L’histoire de Vienne remonte à l’époque romaine. Mais ce qui est surtout mis en avant au fil des visites est le passé impérial de Vienne. Fief des Habsbourg, empereurs pendant plus de six cents ans, Vienne regorge de magnifiques monuments à la gloire de l’empire. On notera le complexe impérial Hofburg, gigantesque palais où on trouve le musée Sisi (notre Sissi n’a qu’un s en allemand), la bibliothèque nationale (plus de 5 millions de documents), l’école d’équitation espagnole, une chapelle…Mais également le célèbre palais Schönbrunn, qui était à l’époque un palais de campagne. Sous le règne de François-Joseph d’Autriche, empereur de 1848 à 1916, de nombreux bâtiments sont sortis de terre. Le Ring, boulevard encerclant le centre-ville historique de la ville, et correspondant aux anciennes murailles, est une des réalisations de son règne.

Le nouvel-an à Vienne : spécificités

La ville de Vienne prévoit de nombreuses festivités pour le nouvel-an. En l’occurrence, de nombreux concerts étaient organisés un peu partout dans la ville, notamment à Stephansplatz, la place centrale de Vienne, à partir de 14 heures, et jusqu’à 2 heures du matin. Pour fêter le nouvel-an, vous avez d’autres solutions, comme le bal impérial : robe longue et smoking exigés ! Mais des Français en voyage avec nous ne recommandent pas cette soirée, qu’ils ont décrit comme une soirée passée debout à essayer de voir un spectacle de danse, sans le pouvoir car il y avait trop de monde. Vous pouvez également assister au concert du Philharmonique de Vienne ou à celui du Wiener Hofburg Orchester, qui jouent le 31 et le 1er janvier. Nous avons assisté à celui du Wiener Hofburg Orchester le 1er janvier : une heure et demie de spectacle raviront les amateurs de musique classique. Une autre option existe, que nous avons testé : il suffit pour cela de sortir de Vienne, pour vous rendre en Basse-Autriche. Pas de panique, cela n’est qu’à quelques kilomètres. Le Marchfelderhof se situe à Wagram, lieu mythique de l’histoire napoléonienne. Immense, à la décoration chargée et fascinante (on ne sait où poser les yeux tant il y a à voir : des instruments de musique accrochés au plafond, avec des cages à oiseaux, des baigneurs et des chapeaux, des photographies sur tous les murs…et des photos très dénudées dans les toilettes ! Voir photo), le restaurant est une étape obligatoire lors d’un séjour à Vienne. Pour le réveillon, un repas copieux était servi : médaillon de saumon et son risotto, tournedos à la café de Paris avec sa brochette de légumes, cappuccino de patate douce au canard, entre autres ! De nombreux chanteurs, danseurs et magiciens égaient le repas. Mais attention : si vous n’êtes pas placés dans la salle principale, nous n’en profiterez que peu.

Par Emily

A propos Emily Costecalde (598 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

4 Commentaires le Vienne, une introduction

  1. Oh, bon sang, ça fait rêver! Et ça fait bien commencer l’année 2013. D’ailleurs, bonne année!

  2. Très bon reportage

  3. Un bien beau voyage! A quand le prochain? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*