C'est tout chaud !

Vol transatlantique avec Colum McCann

La sortie d’un livre de l’Irlandais Colum McCann constitue toujours un évènement : Transatlantic est l’un des livres les plus attendus de la rentrée littéraire 2013. Autour du lien entre Europe et nouveau monde, Colum McCann brode la destinée de quatre femmes d’exception, abordant au passage des thèmes comme l’immigration irlandaise due à la grande famine du milieu du XIXe siècle, l’abolition de l’esclavage, la place des femmes et la situation politique en Irlande du Nord.

transatlantic, Colum mcCann, Belfond

Véritable fresque courant sur deux siècles, Transatlantic s’ouvre sur l’exploit de deux aviateurs oubliés de l’Histoire qui réussissent de justesse la premier vol transatlantique, des Etats-Unis à l’Irlande en 1919, transportant avec eux une lettre, qui sera le fil rouge de l’intrigue. Puis le récit fait un retour en arrière : nous sommes en Irlande, en 1845, et Frederick Douglass, célèbre esclave en fuite, devenu un des abolitionnistes les plus connus, vient en Europe défendre son livre et chercher le soutien des Irlandais pour sa lutte contre l’esclavage. Le contraste entre la manière dont le jeune homme est traité dans sa patrie d’origine et en Irlande est saisissant : Frederick Douglass découvre un pays où il est estimé, où son livre a été lu et apprécié. Mais il se rend bien vite compte qu’un terrible fléau ravage le sol irlandais : une maladie détruit les champs de pommes de terre, causant une famine et une misère telles qu’il en a rarement vues. Touché par les scènes de désolation auxquelles il assiste, il découvre de nouveaux enjeux et apprend que la liberté ne fait hélas pas tout. Sa présence en Irlande va bouleverser le destin d’une jeune bonne, Lily qui, comme des millions de ses compatriotes, va immigrer aux États-Unis, où elle sera malgré elle aspirée au cœur d’un des évènements les plus marquants de l’histoire des États-Unis : la guerre civile.  Sa vie sera rude, et romanesque. Emily, sa fille, prend le relais du récit. Devenue journaliste, luttant dans ce qui était alors un milieu d’hommes, Emily assiste avec sa fille Lottie au départ du vol transatlantique de 1919. Enfin, nous découvrons, de nos jours, la fille de Lottie, perdue et vulnérable, dans une Irlande où règne une méfiance constante.

Tout est lié dans ce roman très complet, et très émouvant.  Colum McCann joue avec dextérité avec les liens entre les États-Unis et l’Irlande; produisant un récit cohérent. Son style haché et parfois un peu abrupte peut gêner le lecteur au début, mais sert finalement très bien le récit. Un vrai bon roman, qui nous fait voyager dans l’espace tout comme dans le temps.

Transatlantic, Colum McCann. Belfond, 22 août 2013. Rentrée littéraire 2013.

Par Emily Vaquié

A propos Emily Costecalde (589 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

1 Commentaire le Vol transatlantique avec Colum McCann

  1. D’accord avec toi. 🙂 Je regrette juste la fin un peu longuette qui joue sur un suspense (finalement inutile) autour de cette lettre. J’ai beaucoup aimé les deux premiers récits ainsi que les liens qui se dessinent petit-à-petit entre chaque récit, et tout le symbolisme derrière, mais le dénouement de l’histoire véritablement fictive m’a laissée un peu dubitative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*