C'est tout chaud !

La Reine des neiges : oubliez Disney !

En cette période de Noël, on entend beaucoup parler du film d’animation La Reine des neiges. La jeune sœur de la reine des neiges part à sa recherche pour… Mais là n’est pas la question. Connaissez-vous la véritable histoire de la reine des neiges ? Ce conte sombre de Hans Christian Andersen à l’origine de nombreuses adaptations.

A l’occasion de la sortie du dessin animé, Gallimard Jeunesse a réédité le conte originel illustré par Stéphane Blanquet. Le texte d’Andersen, traduit par P. G. La Chesnais, nous raconte une triste histoire. Ce récit est divisé en sept histoires, chacune tournée autour d’une anecdote, d’une rencontre. Les deux premières vont nous introduire dans le contexte de l’histoire : la création d’un miroir maléfique par le Diable lui-même et sa destruction avant de nous faire découvrir les deux héros, Kay et Gerda. La suite, tout le monde la connait ou presque. Kay reçoit dans l’œil et dans le cœur un éclat du miroir maudit avant d’être enlevé par la reine des neiges. Gerda va se lancer sur les chemins pour retrouver son ami avec pour seules armes sa candeur enfantine et ses souliers rouges. Vous resituez le conte à présent ? Avez-vous déjà lu l‘œuvre originel d’Andersen ?

la reine des neiges

L’album de Gallimard nous permet de nous replonger dans cette fable triste avec un œil nouveau. Les illustrations de Stéphane Blanquet sont sombres, entre glauques et grotesques. Mais elles atteignent leur but : elles font vraiment ressortir les traits fondamentaux du récit. Blanquet dessine en quatre couleurs (noir, blanc, rose et bleu). Ce choix chromatique renforce le côté obscur et glacial du texte mais le positionne dans ce qu’il était véritablement à l’origine : un récit dur ayant une morale pour mieux apprendre le monde aux enfants. Les dessins, s’ils sont magnifiques, ont toutefois un effet terrifiant et cauchemardesque.

Un livre remarquable qui n’est cependant pas à mettre entre toutes les mains. Le mélange entre le récit, difficile, et les images, inquiétantes, fait de cet ouvrage un objet que l’on doit expliquer et surveiller pour les plus jeunes. Mais les enfants à partir de 10 ans et les adultes seront enchantés de découvrir un conte classique d’une manière nouvelle et délicieusement terrifiante!

La Reine des neiges, Hans Christian Andersen et Stéphane Blanquet. Gallimard Jeunesse, réédition 2013.

Par Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*