C'est tout chaud !

Les Thermes du Paradis, Akli Tadjer

Adèle Reverdy est propriétaire d’une pompe funèbre. Célibataire, boulimique et désespérée, Adèle organise une grande fête avec l’aide de sa sœur pour fêter ses trente ans. Cette sœur qui l’a toujours fait se sentir inférieure, cette sœur qui se mêle toujours de ce qui ne la regarde pas, cette sœur qu’elle supporte malgré tout, depuis la mort brutale de leurs parents.

Peu importe sa famille, Adèle se rend à la fête avec sa meilleure amie Leila, thanatopractrice. Elle y rencontre Léo, masseur aux Thermes du Paradis. Très vite, l’amitié se mue en amour et les deux amoureux deviennent d’inséparables amants. Seul problème, Léo est aveugle. Coup de foudre ou coup du sort ?

les thermes du paradis

Akli Tadjer est un écrivain et scénariste franco-algérien. Avec Les Thermes du Paradis, il signe un roman léger et pétillant idéal pour le printemps à venir. Adèle et Léo forment un couple idéal : elle, complexée et jalouse, lui, aveugle et en manque d’amour. Ils s’accordent comme une douce mélodie et en oublie le reste du monde. Pourtant, les proches d’Adèle s’inquiètent de la voir s’embarquer dans telle histoire si vite. Ironie du sort ? Eux qui souhaitaient tant la voir se caser, les voilà qui rechignent car le prince charmant n’est pas comme ils se l’imaginaient.

Ainsi, la lecture de ce roman est fluide, rapide et efficace. Le lecteur se laisse bercer par les sentiments lunatiques d’Adèle, dans le tourbillon de ses doutes. Car oui, même névrosée jusqu’au bout des ongles, Adèle reste un personnage attachant et plein de bonnes intentions. Le cœur sur la main, elle n’hésite pas à plonger dans une cause perdue pour l’amour, l’Amour avec un grand A.

Les autres personnages laissent parfois perplexe. La meilleure amie est une jeune femme qui sait ce qu’elle veut et qui s’emploie à rendre sa vie la plus belle possible. Pourtant, elle se jette à corps perdu dans des histoires qui n’aboutissent quasiment jamais. La sœur quant à elle est un monticule d’égoïsme et d’orgueil. Elle ne cesse de se plaindre du célibat de sa sœur mais ne se rend pas compte de la véritable détresse de celle-ci. Bref, Akli Tadjer sait manier les caractères pour brosser un portrait sincère d’une vie de famille lambda.

Le seul bémol de cette courte lecture est la mollesse de certains passages. L’action semble alors comme stoppée net dans son élan. La lecture ralentit, le lecteur s’ennuierait presque… Heureusement, ces légères longueurs restent passagères. L’humour (parfois noir) de scènes plus cocasses les unes que les autres permet de passer outre ces instants à l’intérêt moindre.

Bref, Les Thermes du Paradis est un roman d’amour digne de ce nom et qui saura réchauffer les cœurs.

Les Thermes du paradis, Akli Tadjer. Editions Jean-Claude Lattès, 2014.

 

Par Séverine

A propos Severine Le Burel (140 Articles)
Littéraire dans l’âme, j’attends d’un roman, film, ou fiction de l’émotion, des bouleversements, un ouragan de sentiments… Bref, j’aime qu’une histoire me touche et me transforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*