C'est tout chaud !

Carthage ou Rome, mon coeur balance

Depuis des années, Carthage et Rome sont en guerre. Leurs généraux rivalisent d’ingéniosité pour tenter de prendre le dessus. Mais arrive toujours un moment où le vainqueur est désigné. Carthage est sur le point de signer sa reddition complète lorsqu’un enfant se manifeste. Au milieu des guerriers et des sénateurs romains, il s’avance sans peur, en riant. Il pointe la faiblesse de son peuple et la folie de ceux qui n’ont rien à perdre. Il pointe la couardise de Rome et la revanche qu’ils subiront. Cet enfant s’appelle Hannibal Barca.

Des années après, le présage d’Hannibal s’avère. L’enfant est devenu un homme et l’homme est devenu un tacticien de génie et le génie se retourne contre Rome. La vengeance promise est en route. A dos d’éléphant, à travers l’Espagne, à travers la Gaule et à travers les Alpes, le général carthaginois va conduire son armée et mener ses batailles.

Mais Rome n’est pas démunie. Elle est forte d’une armée entraînée et nombreuse, guidée par un général aguerri. Et surtout, elle compte dans ses rang l’esprit acéré du jeune Scipion, celui qui deviendra l’ennemi d’Hannibal et de Carthage. Ce jeune romain à l’intelligence vive et aiguisée va se dresser face à Hannibal pour tenter de renverser le sort.

Ad-Astra-manga

Avec ce premier volume, Mihachi Kagano plante à merveille le décor de son récit. Il nous plonge dans l’Histoire et dans la Rome et la Carthage du IIIème siècle avant Jésus Christ. Très dense, ce tome nous emmène au cœur du sujet, au cœur des batailles et des stratégies. Le dessin de ce mangaka est sublime. Son trait clair et classique nous montre avec précision et clarté l’histoire qu’il nous raconte. Les décors sont fournis et détaillés, les personnages attachants et le récit prenant. Menée d’une main de maître, la narration de cet épisode des guerres puniques ne demande qu’à avoir une longue suite.

En conclusion, Ad Astra est un fantastique manga historique dont le contexte est amplement développé et l’intrigue détaillée. On aime et on attend les prochains volumes.

Ad Astra, Mihachi Kagano. Ki-oon, 2014.

Visuels : éditions Ki-oon, 2014.

Par Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*