C'est tout chaud !

Shakespeare à l’honneur au CNCS

 Le CNCS, Centre National du Costume de Scène de Moulins (Allier), inauguré le 1er juillet 2006, est le premier musée en France comme à l’étranger entièrement consacré au patrimoine matériel des théâtres. Établi dans une ancienne caserne du XVIIIe siècle, le CNCS conserve les costumes et décors déposés par l’Opéra National de Paris, la Comédie-Française et la Bibliothèque Nationale de France. Les quelques 10 000 costumes conservés, qui ne sont plus utilisés pour la scène, entament une seconde vie et sont conditionnés, fichés, répertoriés et rangés dans les collections, en attendant de futures expositions pour lesquelles ils seront préparés et mannequinés afin de leur rendre leur aspect d’origine. En effet, étant très fragiles, les costumes ne peuvent être exposés de manière permanente. Aussi le CNCS organise-t-il une à deux fois par an des expositions thématiques présentant chacune une centaine de pièces.

Pour couronner ses huit premières années d’existence et retracer son histoire, le CNCS avait offert de février à mai 2014 un coup de projecteur sur ses costumes emblématiques, grâce à l’exposition « Plein feu sur les collections », présentant quelques-unes des plus belles vitrines des précédentes expositions.

shakespeare

Cette année, à l’occasion de son 450ème anniversaire, Shakespeare est à l’honneur. Depuis le 14 juin et jusqu’au 4 janvier 2015, les visiteurs du CNCS ont l’occasion de découvrir les costumes des plus belles mises en scène des pièces de l’auteur. A travers une douzaine de salles, « Shakespeare, l’étoffe du monde » immerge le spectateur dans l’univers du dramaturge le plus joué du théâtre occidental. Les différentes facettes de son œuvre sont dévoilées grâce aux costumes utilisés sur les scènes françaises depuis un siècle, dans une scénographie savamment organisée.  A l’accueil dans un théâtre élisabéthain, où l’on pourra admirer des reconstitutions de costumes du XVIe siècle prêtés par le théâtre du Globe de Londres, se succèdent différentes vitrines centrées tour à tour sur la fabrication du costume, son rôle social, ou sur la multitude de figures du théâtre shakespearien telles que le prince, le mendiant et le fou…  Les costumes reflètent le regard de chaque époque sur l’œuvre du dramaturge, qui raconte des histoires toujours actuelles d’amour et de trahison, de pouvoir et de liberté, de deuils et d’échecs. C’est la confrontation entre le réel et l’imaginaire de la scène que le visiteur est amené à découvrir.

shakespare 2

Pour le final de l’exposition, un focus est fait sur Jean Vilar, célèbre metteur en scène, et sur Hamlet, qui demeure la pièce la plus jouée au monde bien qu’elle soit une des plus énigmatiques du répertoire.

Et si la rétrospective « Shakespeare » ne vous a pas rassasié, vous pourrez visiter la collection « Noureev » et plonger dans l’histoire de la célèbre étoile russe !

Pour plus d’informations, le site du CNCS.

Par Jon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*