C'est tout chaud !

Le Sacrifice : abysses, magie, écologie !

Au mois de mars, on vous avait parlé de L’Initiation, le premier tome de la longue série jeunesse de Diane Duane. Ce mois-ci, il est temps de poursuivre l’aventure avec Nita et Kit !

Forts de leur succès dans le double obscur de New-York, Kit et Nita profitent de vacances bien méritées sur les plages de Long Island avec la famille de cette dernière.
Nos deux adolescents continuent d’exercer et d’affiner leurs pouvoirs : si Kit apprécie de converser avec les rochers du bord de plage, Nita préfère discuter avec les créatures marines qu’elle peut croiser. Un beau jour, elle tombe sur un dauphin qui se lamente… et lui parle des transformations fort désagréables que subit l’océan : séismes, augmentation de la température, pollution… Un humain n’y verrait que les inévitables conséquences de la présence humaine sur Terre. Grave erreur ! Le Pouvoir que Nita et Kit ont combattu cherche à gagner du terrain… et ces problèmes sont les manifestations de sa redoutable présence.
Seuls sorciers humains sur place et pleins de bonne volonté, Nita et Kit donnent leur parole aux peuples marins qu’ils vont les aider. Une parole donnée à la légère, et qui va les entraîner bien plus loin qu’ils ne l’envisageaient !

Contrairement au premier tome, toutes les aventures se passent dans notre univers bien réel, quoique Nita et Kit aillent explorer les profondeurs abyssales. Du coup, l’univers semble bien moins manichéen que précédemment (où on avait deux univers qui s’opposaient strictement l’un à l’autre), et c’est bien agréable ! On perd également le manichéisme des personnages : Nita et Kit vont rencontrer des personnages aux allégeances difficiles à repérer, et avec lesquels ils vont devoir composer comme ils le peuvent, ce qui amène d’intéressantes réflexions.
Globalement, côté personnages, ce volume permet de peaufiner les personnalités : les caractères de Nita et Kit sont affinés, bien sûr, mais les personnages secondaires en sont pas en reste. Il y a de très intéressants développements autour des figures de la famille de Nita !

Comme l’histoire ne se déroule pas dans un milieu scolaire, on passe assez peu de temps sur l’apprentissage des deux jeunes sorciers : armés de leur manuel de sorcellerie, ils pratiquent en suivant les instructions du livre. Ce qui s’avère parfois un peu nébuleux, car le lecteur n’a pas accès à ce livre, et ne sait pas forcément de quoi il est question…! De plus, la magie semble être excessivement facile : on aurait apprécié que les personnages aient plus de difficultés dans leur pratique de la magie. Et comme tout semble facile, le scénario semble se dérouler un peu trop facilement aussi ! Heureusement, les difficultés résident dans les choix que les personnages doivent opérer : leur implication va même les pousser au dilemme moral !

Cette aventure amène le lecteur à découvrir l’univers des profondeurs marines, qui est extrêmement bien rendu, que ce soit dans les descriptions ou les scènes d’action. On a littéralement l’impression d’évoluer dans les eaux les plus profondes, et cela ajoute un certain cachet à l’histoire.
Le gros point fort de ce roman est le thème qu’il traite : comme, ici, il n’y a pas d’univers parallèle, l’intrigue est intimement liée à la réalité. Nita et Kit doivent agir pas seulement parce qu’ils sont magiciens et le peuvent, mais surtout parce que ne pas agir aurait des conséquences désastreuses sur l’environnement, la faune et la flore locale, ou sur la survie des habitants de New-York. On quitte donc les schémas habituels de la fantasy pour passer à un but plus important que la simple quête sorcière, un but quasi-universel, sans qu’il soit question de sauver le monde. S’ils échouent, Nita et Kit ne condamnent pas la planète à court terme. Mais s’ils échouent, ils savent que la situation écologique ne fera qu’empirer. Vraiment, c’est une intrigue aux fondements très intéressants, et bien menée, ce qui ne gâche rien !

Ce second tome, donc, est plus abouti que le premier. S’il souffre encore de quelques défauts (un système de magie un peu sous-exploité, et certaines facilités de scénario), c’est un volume qui présente des personnages qui évoluent de façon très intéressante. Surtout, l’intrigue mêle intimement magie et réalité, et permet de traiter des thèmes qui sont, plus que jamais, d’actualité !
Voilà donc une bonne suite pour Diane Duane et au vu de l’évolution, on a hâte de savoir ce que nous réserve le troisième volume !

Wizards, tome 2 : Le Sacrifice, Diane Duane. Lumen, 11 septembre 2014. Traduction de Mathilde Bouhon.

Par Oihana

A propos Oihana (437 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

2 Commentaires le Le Sacrifice : abysses, magie, écologie !

  1. Je viens de le recevoir et je vais bientôt le commencer ! 🙂

  2. Il faudra que tu reviennes me dire ce que t’en as pensé, dans ce cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*