C'est tout chaud !

Les bonnes adresses d’Inès #4 : l’Ave Maria, un World restaurant

Ouvert en 2000 par un chef espagnol qui en a imaginé la carte et une bretonne qui a décoré l’ensemble du restaurant (chapeau l’artiste !), l’Ave Maria est un restaurant où « cuisine du monde » règne en maître mot. Ne cherchez pas à comprendre si vous vous trouvez dans un restaurant brésilien, africain ou créole mais asseyez-vous simplement, admirez le décor, commandez et dégustez votre plat dans une ambiance psychédélique et une décoration kitch style Amérique latine, pleine de couleurs et de détails. Le décor atypique et quasiment indescriptible fait régner une ambiance de vacances dans ce lieu si singulier. D’ailleurs, ne manquez pas, au moment d’aller payer, le petit autel où Bouddha, la Vierge Marie, la statue de la Liberté et Vishnu se côtoient.

Ave Maria

Pour les plats, une difficulté majeure subsiste : faire son choix. Entre Le terrifiant destin d’Amélie Poulet, le Woman on Top, un ragoût de poulet au lait de coco, oignons, poivrons et piments à la carte depuis 14 ans, l’Himalaya Dream ou encore l’Hakuna Matata, le choix s’avère difficile. Ici on cuisine essentiellement du poulet hyper tendre dont on sait relever le goût grâce à des sauces savoureuses car l’Ave Maria ne joue pas dans le raffinement mais bien dans l’originalité. Les plats sont copieux, créatifs et les prix raisonnables (17 euros le plat) et même si l’on ne détermine pas toujours leur influence, ils ont le mérite de nous faire voyager.

Si la faim n’est pas au rendez-vous, vous pourrez simplement venir boire un verre et profiter de l’ambiance originale du bar. Vous pourrez y déguster des cocktails et des pichets de Aguas, des cocktails faits maison à base de jus de fruits, rhum ou vodka et de cava. De l’Afrique au Mexique en passant par le Portugal, l’Ave Maria vous propose également une sélection de bières en bouteille entre 3 et 5 euros.

Si le restaurant est on ne peut plus bruyant (on ne vient certainement pas à l’Ave Maria pour un dîner romantique), l’ambiance reste toujours agréable et festive malgré un service déplaisant les soirs de grande influence.

 S’y rendre :

L’Ave Maria

1, rue Jacquard – 75011 Paris

Métro : Parmentier / Oberkampf

Ouvert tous les jours de 19h à 2h

Par Inès

3 Commentaires le Les bonnes adresses d’Inès #4 : l’Ave Maria, un World restaurant

  1. Ca m’intrigue ! Pourquoi pas… à tester lors d’un de mes séjours !

  2. Pas trop loin de mon boulot, je note! 😉

  3. Oh je suis très tentée ! Je note 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check out cafe-powell.com setTimeout (ga(‘send’, ‘event’, ‘eventCategory’, ‘eventAction’), millisecondes);