C'est tout chaud !

Reset pour un bingo gagnant

Vous rappelez-vous Reboot ? Wren et Callum vous avaient-ils marqué? Leur univers vous a-t-il embarqué ? Alors n’hésitez pas et plongez-vous avec la même délectation dans le dernier volume du diptyque, Reset.

Les aventures de nos deux héros s’étaient terminées devant un grand panneau annonçant «  Territoire Reboot. Humains, rebroussez chemin. ». Nous les retrouvons au même endroit, devant le même panneau et leurs navettes derrière eux. La tension s’installe, l’hésitation les prend. Doivent-ils continuer vers la réserve Reboot ? Revenir en arrière ? Tenter leur chance tous seuls ? Mais la centaine de Reboots échappés du complexe d’Austin portent leurs regards et leurs espérances sur Wren. Elle est après tout le numéro le plus élevé et Callum commence à comprendre la multitude d’attentes pesant sur les épaules de la jeune femme.

Reset, Amy Tintera

Un pas en avant, puis un second et encore et encore… Bientôt voici les jeunes Reboots aux portes de la réserve et de l’inconnu. Micah 163 qui les accueille est-il réellement le sauveur de sa race ? Une fois de plus, les instincts du gentil Callum et de la soldate Wren vont s’opposer. L’un veut se battre pour les Reboots et pour les humains, l’autre veut simplement jouir de sa liberté et fuir les combats qui s’annoncent.

Dans ce second tome, on retrouve avec plaisir et émotion Wren et Callum. Toujours aussi touchants, les deux personnages nous ramènent avec délicatesse dans leur monde où ils prônent la tolérance et la solidarité. Amy Tintera nous prouve une fois de plus la maîtrise de sa plume, de ses personnages, de leurs émotions qui titillent les nôtres et de son univers qui se dévoile toujours un peu plus.

Si l’on revient un peu déçu d’abandonner nos deux protagonistes et de ne pas avoir toutes les réponses dont l’on rêve, Reset remplit toutes les promesses du premier tome. Cette lecture nous transporte et nous laisse le sourire aux lèvres et la larme à l’œil. Une nouvelle pépite à ne pas rater et une auteur à surveiller de près.

Reset, Amy Tintera. Le Masque (MsK), septembre 2014. Traduit de l’anglais par Laurence Kiefé.

Par Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check out cafe-powell.com setTimeout (ga(‘send’, ‘event’, ‘eventCategory’, ‘eventAction’), millisecondes);