C'est tout chaud !

Même pas peur, audacieux roman de l’audace !

Même pas peur, Ingrid Astier, éditions Syros

Ingrid Astier n’en est pas à son premier essai en littérature : en 1999, elle reçoit le Prix du jeune écrivain et, depuis, ses polars et romans noirs ont été récompensés et salués par la critique. 

Son nouveau roman, Même pas peur, est sorti en début du mois chez Syros. Délaissant la littérature adulte, elle livre un roman adolescent extrêmement réussi !

Même pas peur, cela pourrait être la devise de Stephan : intrépide, presque casse-cou, le jeune homme est de tous les défis, et se mesure sans arrêt à Phil son meilleur ami. Surtout pour les beaux yeux bleus de Mica.
Cette année encore, les adolescents ont suivi leurs parents pour des vacances à l’île d’Yeu. Mais Stephan n’en profite pas vraiment : difficile de laisser derrière soi les petites bisbilles avec ses parents, et difficile de ne pas remarquer combien Mica semble proche des bras de Phil. L’amitié entre les garçons tourne vite à la rivalité. Mais les vacances à l’île d’Yeu ont leurs petits rituels presque sacrés : comme tous les ans, le père de Phil organise une grande chasse au trésor avec énigmes à la clef et c’est par habitude que les adolescents y participent. Alors que la jalousie insinue de plus en plus son redoutable poison, Stephan se sent prêt à tout pour exister enfin aux yeux de Mica.

Dur dur, d’être un ado amoureux. Stephan a beau clamer des « Même pas peur » et enchaîner les exploits sportifs, il reste une chose qui le terrifie littéralement : avouer à Mica ce qu’il ressent. Peur de se prendre un râteau, peur qu’elle lui préfère Phil, peur de se mettre à nu… Stephan sait de quoi il a peur mais, comme lorsqu’on est un enfant terrifié par le dessous du lit qui pourrait cacher un monstre, Stephan n’ose pas aller vers Mica et lui avouer ce qu’il ressent.
C’est donc dans un état d’esprit oscillant entre la déprime et l’envie de revanche sur Phil que Stephan aborde la chasse au trésor durant laquelle il va passer par plusieurs étapes – exactement comme dans un roman initiatique ! – qui vont le faire progresser.

Même pas peur, Ingrid Astier, éditions Syros

Là où Ingrid Astier déploie tout son talent, c’est en croquant des personnages d’un réalisme confondant, auxquels il est difficile – impossible – de ne pas s’attacher.
La voix de Stephan, qui narre l’histoire, est celle d’un adolescent bouillonnant, souvent en colère, parfois perdu, audacieux dans – presque – tout ce qu’il entreprend. Meneur, puis jeune homme torturé par ses sentiments, il porte le récit avec beaucoup de force. Choisir un narrateur (plutôt qu’une narratrice) exposant ses sentiments est un choix original et Ingrid Astier s’en sort avec brio : via les questions de Stephan, c’est un portrait de l’adolescence tout en sensibilité et contrastes qui s’offre au lecteur, et c’est tout simplement passionnant. Amour, audace, dépassement de soi, jalousie, sentiments intériorisés… tout cela forme un vaste maelström de sentiments qui jalonnent la quête identitaire de Stephan, à laquelle répondent des bribes de celles des autres personnages : Milena, Mica, Phil, ont tous des choses à apprendre.
En dire plus ne ferait que déflorer intrigue et parcours ; on se contentera de résumer en disant que Même pas peur fait partie des meilleurs titres de l’année, et qu’il serait vraiment dommage de passer à côté de cette petite pépite !

Même pas peur est de ces romans adolescents qui marquent ; que l’on soit adulte, ou plus jeune, c’est un roman aussi parlant que percutant, comme on aimerait en lire plus souvent : un coup de cœur à ne surtout pas rater !

Même pas peur, Ingrid Astier. Syros, 2 avril 2015. 

Par Oihana

A propos Oihana (409 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

2 Commentaires le Même pas peur, audacieux roman de l’audace !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*