C'est tout chaud !

Constellations, l’astronomie pour les tout-petits !

Constellations, Anne Jankiélowitch, Sarah Andreaccio, De La Martinière Jeunesse

L’été s’installe et, avec lui, la très connue nuit des Perséides, cette pluie de météores que l’on peut observer aux alentours du 11 août. Mais le reste de l’année, il y a plein d’autres choses à observer et l’ excellent album d’Anne Jankéliowitch (aux textes) et Sarah Andreacchio (aux illustrations) va vous permettre de faire le point, tout en initiant vos enfants, dès 6 ans, aux principes de l’astronomie.

Constellations est un documentaire malin et très bien fait, composé de deux parties. Une première partie assez générale et théorique sur le ciel en général : on y trouve une carte des constellations de l’hémisphère Nord (avec leurs noms et ceux des étoiles remarquables qui les composent), une descriptions de toutes les choses à observer la nuit (des chauves-souris aux bolides, en passant par les étoiles, météores ou OVNI!). Pour chaque corps céleste, Anne Jankiélowitch donne sa vitesse, sa distance par rapport à la Terre, sa nature, et quelques explications (sur les périodes, moyens ou endroits d’observations, par exemple) ; les illustrations de Sarah Andreacchio, à la fois simples et facilement identifiables accompagnent chaque paragraphe.
Cette partie comporte également une très pratique double-page sur ce qu’il faut avoir, savoir et prévoir avant d’aller explorer les étoiles : de quoi ne pas être pris au dépourvu, tout en apprenant aux enfants les bons gestes dès le départ.
Et ce n’est pas parce que l’album est destiné aux enfants, dès 6 ans, qu’on les prend pour des ânes : le contenu scientifique est assez poussé et détaillé mais expliqué de telle façon que le texte est facilement accessible – ce qui indique la qualité du travail mené !

La seconde partie, quant à elle, fait honneur au titre et donne les fiches d’identité de 15 des 42 constellations de l’hémisphère nord, de la Grande Ourse à Andromède, en passant par Orion et le triangle d’été (qui n’en est pas vraiment une, mais qu’on observe tout de même). Chaque constellation a droit à une double-page qui donne la carte d’identité de chaque constellation : nom (y compris le nom latin!), la forme générale, le nombre d’étoiles qui composent la constellation (et le nombre visible à l’oeil nu… souvent radicalement différent!), la période d’observation. Mais on y trouve aussi l’histoire de la découverte, quelques astuces pour observer et surtout repérer l’agencement d’étoiles et quelques informations sur la mythologie et l’origine du nom de la constellation. Ainsi, on apprend que la Grande ourse a été une maîtresse de Zeus qui l’a transformée en ourse, puis jetée dans le ciel pour la protéger d’Héra… Sur la page de droite, l’illustration de Sarah Andreacchio, dans le plus pur style mythologique ! Comme la carte tourne suivant celle des constellations, on se repère facilement dans le système stellaire (et si on est perdu, un petit tour à la carte en début d’ouvrage, et le tour est joué).

En somme, voilà un excellent documentaire, aussi clair qu’accessible. Mais ce n’est pas tout ! C’est aussi un album facile à manipuler la nuit. D’une part parce que les pages sont très épaisses et qu’on n’a aucun problème à passer de l’une à l’autre. Alors, vu comme ça, vous vous dites : « Oui, et alors ? ». Mais quand vous serez dehors, avec des gants, car il peut faire sacrément froid la nuit, vous remercierez les fabricants d’avoir pensé à ce petit détail! Mais ce n’est qu’un détail… le meilleur n’est pas là. Non, le meilleur, c’est que cet album est phosphorescent ! Parfaitement indiqué, donc, pour une petite virée nocturne où, à défaut, une présentation dans l’obscurité d’une chambre d’enfant au moment du coucher (d’autant qu’on vous explique comment éclairer le texte sans perdre la vision nocturne).
Constellations, c’est donc un très bel album, au contenu documentaire très riche mais accessible, joliment illustré et dont les constellations phosphorescentes devraient ravir petits et grands !

Constellations : un livre phosphorescent à lire sous les étoiles, Anne Jankiélowitch & Sarah Andreacchio. De La Martinière Jeunesse, 4 juin 2015. 

A propos Oihana (434 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Check out cafe-powell.com setTimeout (ga(‘send’, ‘event’, ‘eventCategory’, ‘eventAction’), millisecondes);