C'est tout chaud !

In utero, la maternité vue par le papa !

Julien Blanc-Gras est écrivain voyageur et journaliste-reporter, dont les textes Touriste et Paradis (avant liquidation), écrits suivant ses expériences de globe-trotter, ont été très remarqués. En bref, Julien Blanc-Gras est un aventurier, qui parcourt le monde sac au dos.
Or, là, c’est une toute autre aventure qui l’attend. La Femme est enceinte. De lui.
Et ça, c’est aussi nouveau que terrifiant !

À défaut de récit de voyage perclus de kilomètres, In utero est le récit d’un voyage intérieur : celui de l’auteur ! Un voyage réalisé autour du ventre de sa compagne, dans les neuf mois qu’il a fallu au fœtus pour se développer – et au père pour se préparer, précise-t-il.
Le texte s’ouvre sur deux citations : une de Laurence Pernoud – la Bible des futurs parents depuis les années 70 ! – et une autre de Pierre Desproges. Oui, le ton est donné.

Julien Blanc-Gras traite l’affaire avec un sérieux mortel, sans toutefois se prendre trop au sérieux. Résultat ? C’est rafraîchissant et bien trop court ! On en redemanderait volontiers.

Plutôt que de nous parler de la maternité, l’auteur innove et choisit un point de vue rarement traité: celui du futur papa. Qui accueille la nouvelle de sa compagne avec le sourire et le bonheur qui va avec et s’empresse de chercher « aller simple Patagonie » sur internet ! Angoissé, vous avez dit ?

Mais là où cela devient littéralement passionnant, c’est que l’auteur ne tourne pas uniquement autour de son expérience toute personnelle. L’avancée de la grossesse se livre une réflexion très documentée sur la grossesse à travers l’histoire et les cultures, nourrie de ses divers voyages et découvertes culturelles. On y apprend une foule de choses passionnantes (linguistiques, culturelles ou autres) tout en se posant des questions absolument existentielles comme : peut-on accoucher en chaussettes ? Avouez qu’on n’y pense pas assez.

In utero, Julien Blanc-Gras, Au Diable Vauvert

Au fil des pages, on apprécie ce mélange assez improbable entre récit très documenté, petites angoisses bien compréhensibles, expériences réjouissantes, réflexions hilarantes et récit hautement intimiste. Julien Blanc-Gras déroule le tout d’un style extrêmement fluide, ce qui fait que les pages défilent à une vitesse hallucinante.

In utero est un texte fabuleux et surtout un texte ouvert à tous : aux futurs parents, bien sûr, qui se reconnaîtront dans les angoisses et questionnements du narrateur, mais aussi à ceux qui sont déjà parents et à ceux qui hésitent !

In utero, Julien Blanc-Gras. Au Diable Vauvert, 3 septembre 2015. 

A propos Oihana (423 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*