C'est tout chaud !

Road-trip dans l’Ouest Américain : 1ère étape, Los Angeles !

Road trip, Ouest Américain, United States, Los Angeles

Si vous nous êtes abonné à notre page Facebook, vous avez pu suivre nos aventures américaines en direct ! Nous sommes en effet partis quinze jours dans l’Ouest américain pour notre voyage de noces. Voici notre parcours jour après jour, avec l’explication de nos choix !

La première étape fut donc Los Angeles, ville du bling bling par excellence. Le douanier américain nous a prévenu d’emblée : « Los Angeles is a tourist trap. » Quel accueil ! Effectivement, pour être honnêtes, nous avons été un peu déçus par la ville des stars, bien loin d’avoir le charme de San Francisco, ou l’exubérance de Las Vegas. Los Angeles, au fond, nous a un peu évoqué Miami, notre destination de 2014… Mais c’est une autre histoire !

Samedi 1er août : Roissy CDG – Los Angeles

Après des semaines et des semaines d’attente, c’est enfin le jour du grand départ ! Passeports et ESTA (l’exemption de visa qui vous permet de rentrer sur le territoire américain) en poche, nous voilà partis pour un long voyage. Si le vol direct Paris/Los Angeles dure environ onze heures, le nôtre comportait une escale qui rallongeait considérablement le voyage. Après quelques huit heures d’avion, nous arrivons sur le territoire… canadien, à Toronto plus précisément. On y attend quelques quatre heures, avant d’embarquer de nouveau pour cinq heures. Nous arrivons à Los Angeles en début de soirée, récupérons notre véhicule de location, et investissons notre hôtel local, dans le quartier coréen de Los Angeles. Rideau !

Dimanche 2 août : Los Angeles

Road trip, Ouest américain, Los Angeles

Emily se prend pour une star…

Nous voilà donc dans la ville des Anges, que nous n’avons pas vraiment eu le temps de voir la veille ! Sitôt levés, remarquablement d’ailleurs tôt grâce au décalage horaire de neuf heures, nous filons découvrir le célèbre Hollywood Boulevard, avec ses célèbres landmarks comme le Grauman’s Chinese Theater et le Dolby Theater. Nous arpentons le célèbre trottoir à étoiles et croisons de faux Iron Man, Michael Jackson et autres Marilyn Monroe. C’est touristique à mort, mais après tout, nous sommes là pour ça !

Bon public, nous écoutons un guide nous vendre son tour guidé d’Hollywood et des maisons de célébrités, et décidons de tenter le coup. Nous démarrons la visite dans un minibus sous un soleil de plomb. Et là, surprise, nous avons passé un vrai bon moment. Le guide était incollable et drôle, avec lui, nous avons vu Bel Air et Rodeo Drive, sillonné Beverly Hills, et nous sommes allés voir le célèbre panneau Hollywood ! Si la visite vous intéresse, c’est du côté du Guiness Museum of World Records, sur Hollywood Blvd qu’il faut chercher : le tour s’appelle « Superstar Celebrity Home Tours », et ils proposent souvent des remises pour le jour même.

Road trip, ouest américain, Los Angeles

Grauman’s Chinese Theater, en pleine promo du dernier Mission Impossible !

Direction désormais le vieux Los Angeles, ou plutôt, « El pueblo de Los Angeles« . Nous avons ainsi été voir Avila Adobe, un ranch datant de 1818, décoré de meubles d’époque, et qui serait apparemment le plus vieux bâtiment de la ville ! La visite est gratuite, on fait le tour en dix minutes, mais c’est intéressant et vraiment sympa. Autour de cette très vieille maison (pour la Californie ! Tout est relatif !), nous parcourons une rue piétonne pleine de vie, où l’on peut acheter de l’artisanat hispanique, déguster des tacos et acheter un sombrero. Nous avons été visiter La Plaza de Cultura y Artes, un musée gratuit et ultra récent (il a tout juste cinq ans !) qui retrace l’histoire mexicano-américaine de la ville. C’était intéressant. Le musée recrée notamment une rue telle qu’elle pouvait être en 1920. C’est dommage, cependant, cela fait un peu toc.

Road trip, Ouest Américain, Los Angeles,

A deux pas d’Avila Adobe

La soirée, nous sommes allés la passer du côté de Santa Monica, petite bourgade en bord de mer. Après nous être garés dans un des parkings publics de la 4th St, nous avons été nous promener sur la Third Street Promenade, rue piétonne bardée de boutiques et très animée qui n’est pas sans rappeler la Lincoln Road de Miami. Exactement le même type d’ambiance ! Nos pas nous ont menés au Santa Monica Pier, une jetée très vivante, avec une grande roue, de nombreux restaurants et une vue imprenable sur l’océan. Idéal pour observer le coucher de soleil, quand on arrive à fendre la foule et à atteindre la pointe de la jetée.

Nous avons été dîner dans un petit restaurant de Santa Monica Place, un centre commercial que l’on trouve sur la fameuse Third Street Promenade. Sur les conseils de Lonely Planet, nous avons choisi l’Antiqua, spécialisé dans les pizzas au feu de bois. C’était plutôt réussi ! Cette première journée a été dense et vraiment chouette. Nous étions ravis !

Ouest Américain, road trip, Los Angeles, Santa Monica

Lundi 3 août : Los Angeles

Cette deuxième matinée, nous avons décidé de la passer dans les boutiques. Amateur de marques américaines comme Levi’s, Ralph Lauren, American Eagle ? Vous devez faire un tour dans un outlet, un de ces gigantesques centre commerciaux américains aux prix bradés ! Même si les prix ne nous ont pas semblé aussi intéressants qu’en Louisiane ou en Floride, nous étions ravis de notre virée à Camarillo, un gros outlet de la banlieue de Los Angeles. Comptez tout de même une heure de voiture pour vous y rendre.

Avant de rentrer à Los Angeles, nous avons décidé d’aller découvrir Venice, et plus particulièrement son bord de mer, le Venice Boardwalk, une sorte de gros melting pot où l’on trouve artistes de rue, skaters et vendeurs de marijuana en tee-shirts verts flashy (si, si, on vous assure !). Après avoir trempé nos orteils dans l’océan, nous avons mis le cap sur une librairie dont nous avions entendu parler, The Last Bookstore, que le GPS a eu un peu de mal à trouver. Nous vous invitons à lire notre article sur cette librairie pour plus de détails !

Ouest américain, road trip, Venice Boardwalk

N’ayant plus d’hébergement sur Los Angeles, nous avons passé notre première nuit en motel. Ouf, pas de Norman Bates !

L’hôtel à Los Angeles :

Nous avons logé au Garden Suite Hotel. L’hôtel était propre, le personnel sympathique, mais le lit était ultra dur, et l’hôtel comptait une salle de réception à notre étage, il y avait donc beaucoup de bruit. Nous ne le recommandons pas particulièrement.

Location de voiture à Los Angeles :

Nous avons réservé à l’avance une voiture de type Berline, à récupérer le jour de l’arrivée au comptoir de LAX, et à rendre douze jours plus tard à SFO. Nous avons pu obtenir notre véhicule rapidement et simplement, comme prévu, et nous avons pu en plus le choisir. La location pour douze jours nous a coûté 400 euros.

Une petite astuce ? Nous avions apporté notre GPS français dans nos valises, nous avions juste acheté une mise à jour américaine en solde sur Internet en France. Coût de l’opération, environ 15 euros. C’est toujours ça de pris par rapport à une location sur place !

Ouest américain, road trip, Los Angeles

A propos Emily Costecalde (598 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*