C'est tout chaud !

Les crevettes ont le cœur dans la tête

Les crevettes ont le cœur dans la tête, Marion Michau, Albin Michel

CHICK-LIT — Marion est une jeune femme qui a la trentaine. Sa vie ? Comme toute parisienne digne de ce nom, elle alterne entre boulot, copines et quête désespérée de l’homme idéal qui éclairera son quotidien. A l’image de la femme libérée que chacune voudrait affirmer être, l’héroïne fume, boit, enchaîne les aventures sexuelles sans arrière pensée ni jugement. Mais rien de tout cela ne l’empêche de rêver à l’amour avec un grand A. Élevée aux hormones à prince charmant, Marion voudrait pouvoir enfin satisfaire sa mère quand elle lui demande si elle vient accompagnée pour les fêtes, elle voudrait pouvoir enfin gloser avec ses amies sur la calamité que sont les hommes, elle voudrait pouvoir se projeter dans le futur, avec mariage et enfants. Mais voilà, Marion n’a pas de chance. Tous les hommes qu’elle rencontre semblent obstinément attachés à leur statut de célibataire. Et ce n’est pourtant pas faute d’essayer. D’hommes croisés à l’occasion du travail à celui présenté par une amie, Marion va enchaîner les déceptions. C’est cependant avec humour et philosophie qu’elle poursuit sa quête en nous narrant ses péripéties.

Si l’écriture est légère et pleine d’humour, il faut malgré tout garder à l’esprit que ce livre n’est pas, loin de là, une grande œuvre littéraire. On plonge ici tête la première, et c’est le cas de le dire, dans un récit de chick-lit. Les amies et les hommes sont au centre du roman qui tente de s’approcher des classiques du genre. Marion Michau se présente comme la Bridget Jones française et à ces tentatives on ne peut que s’interroger : Bridget Jones était-elle aussi irritante pour les Anglaises de la campagne que Marion peut l’être pour une non-parisienne ? Le style de vie et la façon de penser se veulent universels et pourtant, le résultat est plus agaçant qu’autre chose. Le récit fourmille de clichés sur l’image parfaite que doit renvoyer une femme pour avoir du succès dans la vie, avec les hommes et tant pis pour celles qui seraient différentes.

Les crevettes ont le coeur dans la tête est donc un livre facile, une lecture peu compliquée et assez féminine mais n’oublions pas la position parisienne de l’auteur qui peut déstabiliser voir déplaire à certaines.

Les crevettes ont le cœur dans la tête, Marion Michau. Albin Michel, mai 2015.

2 Commentaires le Les crevettes ont le cœur dans la tête

  1. Je passe mon tour pour ce livre. Merci Léa pour ton avis.

  2. Un titre qui me ferait du bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*