C'est tout chaud !

The Circle : Les Élues, sorcières au lycée !

The Circle, Les Élues, Levan Akin

CINÉMA FANTASTIQUE SUÉDOIS — Cirkeln est, en Suède, une série à succès, qui a obtenu le premier prix des blogueurs littéraires. Si le premier tome, traduit en 2013 chez JC Lattès sous le titre Le Cercle des jeunes élues, semble avoir été très peu remarqué, la sortie du film incite Fleuve noir à publier le deuxième volume de la trilogie et Pocket à rééditer, en poche, le premier tome. L’occasion, pour tous, de découvrir enfin cet excellent roman !

Engelsfors, Suède. Petite ville tranquille, rapidement secouée par un drame. Elias, jeune lycéen fragile, s’est manifestement suicidé dans les toilettes de son établissement. Or, ce décès semble avoir des conséquences inattendues. Lors de la nuit de pleine lune suivante, six jeunes lycéennes aux antipodes les unes des autres se retrouvent mystérieusement attirées par une force surnaturelle dans la forêt. Il leur est alors révélé qu’en vertu d’une prophétie, elles sont les Élues, un groupe de sorcières liées entre elles et appelées à repousser les forces démoniaques tentant de s’emparer le petite cité. S’unir est leur seule chance. Or comment s’unir lorsqu’on ne vient pas du même monde et que l’on ne ressent aucune affinité ?

Car il est difficile de faire plus dissemblable que nos 6 héroïnes. Il y a Linnéa, la gothique de service qui se fiche éperdument de ce que l’on pense d’elle, dont le seul ami était Elias. Il y a Rebecka, sportive, consciencieuse, grande sœur modèle, mais qui dissimule des tendances anorexiques. Il y a Vanessa, en conflit avec sa mère et son beau-père, qui découche pour passer du temps avec son petit ami, un petit criminel ambitieux. Il y a Ida, jolie, populaire, mais véritable peste n’hésitant pas à harceler et brutaliser ses camarades de lycées. Il y a Anna-Karin, souffre-douleur favori de la précédente, qui rêve secrètement de découvrir le grand amour. Enfin, il y a Minoo, qui se sent plus proche du corps enseignant que des gens de son âge et souffre d’un manque de confiance en elle flagrant. Or, aucune des filles ne fréquente les autres et la présence proprement urticante d’Ida n’aide en rien.
L’histoire met donc en avant la psychologie des jeunes filles : chacune vit son adolescence à sa façon et les six filles déploient un large spectre. Il n’est donc pas difficile de s’identifier à l’une ou l’autre des filles. Paradoxalement, là où le film devient moins passionnant, c’est lorsqu’il délaisse la psychologie des différents personnages pour se concentrer sur l’intrigue purement fantastique.

Là, on retrouve les clichés du genre : il y a une prophétie, des élues, des pouvoirs à maîtriser, un mentor à respecter, des méchants à combattre et à mettre hors d’état de nuire… De plus, l’histoire souffre de quelques problèmes de rythme : l’apprentissage des filles semble, pour certaines, s’effectuer en un claquement de doigts après l’apparition de leurs pouvoirs. De plus, les détails liés à la prophétie (laquelle stipule juste qu’une jeune fille d’Engelsfors réduira les démons à néant), au fameux Conseil qui est censé veiller sur les filles, à l’apparition des pouvoirs, sont un peu légers. Or, en contrepartie, le film repose sur de nombreux non-dits quant aux passés des filles, à leurs espoirs, petits tracas ou vies privées, ou à propos de leurs relations : ceux-ci, exprimés dans de longs plans figuratifs – au demeurant très esthétiques – introduisent des longueurs que le roman ne connaissait pas.

Ceci étant, le film remplit son office et suit le roman presque à la lettre : on y découvre une histoire de sorcellerie mâtinée de thriller et avec un aspect extrêmement réaliste, tant les préoccupations de nos héroïnes sont, avant tout, ancrées dans la réalité. Si le rythme n’est pas toujours au rendez-vous, l’ensemble propose une intéressante réflexion sur le passage à l’âge adulte, servie par une bande-son rock envoûtante et  soignée signée Benny Andersson (ABBA en force !) et une photographie fascinante !

The Circle, chapitre 1 : Les Élues. Réalisé par Levan Akin. En DVD, Bluray et VOD le 23 avril 2016.

A propos Oihana (415 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*