C'est tout chaud !

L’Escalier hurleur, ses hantises et ses fantômes !

ROMAN JEUNESSE — Jonathan Stroud semble avoir passé sa vie dans les récits : à sept ans, il écrivait déjà. Adulte, il est devenu auteur de fantasy et éditeur. D’ailleurs, sa Trilogie de Bartiméus, qui narre les aventures d’un puissant djinn et d’un magicien moins que doué dans un Londres envahi par la magie, a rencontré un immense succès. Sa nouvelle série, Lockwood & co., reste à Londres et dans le champ de la fantasy urbaine.

Un terrible fléau s’est abattu sur Londres et l’Angleterre. Les fantômes ont envahi tout le pays, reviennent hanter tous les lieux possibles et imaginables et terrorisent les habitants des lieux. Heureusement, certains enfants sont sensibles aux manifestations spectrales : les agences de lutte contre les fantômes les emploient donc pour débarrasser les environs des fantômes.
Lucy Carlisle fait partie de ces jeunes talentueux et est promise à une brillante carrière de chasseuse de fantômes. Elle vient d’intégrer l’agence du très loufoque Anthony Lockwood. Mais les affaires vont mal. La concurrence est rude et Lockwood semble ne prendre que de mauvaises décisions. Tant et si bien que l’agence est prête à mettre la clef sous la porte, sa réputation définitivement ruinée. Dans ces conditions, tout contrat est bon à prendre…
Lucy, Georges et Anthony se retrouvent donc chez la famille Hope, prêts à traquer le fantôme du sanguinaire duc rouge dans ce qui est certainement la maison hantée la plus terrifiante de Londres. Au programme : un escalier hurleur, des squelettes à tous les coins de couloir et une chambre de torture qui tue ses occupants. Une seule mission : sortir vivants !

L'Escalier hurleur, Lockwood & co, Jonathan Stroud

Attention, histoire à ne pas lire la nuit, surtout si l’on a tendance à guetter l’apparition de fantômes sous son lit !
Jonathan Stroud débute son récit avec la lenteur et le soin qui font les bonnes histoires. En effet, il faut un certain nombre de chapitres avant que n’intervienne enfin l’escalier hurleur éponyme. Mais cela importe peu ! En effet, on découvre plus avant ce Londres alternatif et envahi de spectres et autres apparitions fantomatiques. Mieux : on perçoit parfaitement la dynamique – parfois bancale – de l’agence Lockwood… et son talent incomparable pour prendre des décisions fort fâcheuses !
Les chapitres introductifs permettent de mettre en scène notre redoutable trio : entre l’impulsif Lockwood et le réfléchi George, Lucy va devoir jouer des coudes pour se faire sa place. De fait, les relations entre les trois chasseurs de fantômes ont autant d’importance que leurs fameuses missions.

Celles-ci vont de catastrophiques à apocalyptiques. Difficile, pourtant, de compatir sérieusement : certes, l’heure est grave, mais le tout est narré avec tellement d’humour qu’on ne peut s’empêcher de sourire – ou de rire carrément – des mésaventures de nos trois comparses. Pourtant, plus l’histoire avance, plus on se met à frissonner : Lucy a, semble-t-il, ramené un ectoplasme furieux en guise de devoirs du soir et la demeure des Hope est de nature à faire frémir de terreur le cœur le plus aguerri. A ce titre, les derniers chapitres sont littéralement terrifiants ! Mais c’est avec plaisir que l’on signe pour frémir un bon coup. D’autant que toute cette histoire recèle un bon mystère qui génère un fort suspens !

En somme, voilà un excellent début de saga pour Jonathan Stroud : il propose un récit rythmé, amusant et enlevé terrifiant juste ce qu’il faut ! On attend donc la suite !

Lockwood & co.,tome 1, L’Escalier hurleur. Jonathan Stroud, Le Livre de Poche, 24 février 2016. Traduit de l’anglais par Jean Esch. 

A propos Oihana (428 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*