C'est tout chaud !

Le Ballet des ombres, enquête fantastique à Hallow

FANTASY URBAINE — Marika Gallman a fait une entrée remarquée sur la scène de la fantasy urbaine francophone avec sa série (conclue en 5 tomes), Maeve Regan, mettant en scène l’héroïne éponyme aux prises avec des vampires fort peu galants. Et le premier tome de sa nouvelle série, Les Chroniques de Hallow, devrait, lui aussi, faire parler de l’auteure !

C’est lundi matin. Et traditionnellement, il ne se passe strictement rien les lundis matins. C’est du moins ce que pense dur comme fer Abby, en route pour une longue semaine. Celle-ci commence à déraper lorsque ses talents de cambrioleuse hors-pair la poussent à tenter de dérober le portefeuille d’un homme qui ne la laisse pas indifférente. Or, celui-ci est policier. Second problème : en théorie, Abby est capable d’absorber l’énergie des gens jusqu’à, mettons, les faire s’évanouir. Christopher Wallace, le policier-presque-victime semble non seulement immunisé contre la magie d’Abby mais, en plus, fait dérailler cette dernière ! Et ce n’est que lundi matin.
En effet, le mardi matin, la situation est passée de parfaitement embarrassante à carrément critique. Abby pensait tout connaître de sa cité, Hallow : elle va en découvrir la face cachée !

Marika Gallman, Milady, fantasy urbaine, urban fantasy, bit-lit, magie, cambrioleurs, Les Chroniques de Hallow, Le Ballet des ombres

C’est un premier tome riche en rebondissements et à l’intrigue merveilleusement fournie que nous propose Marika Gallman. En effet, les intrigues s’entrecroisent : il y a ce bijou que l’on a envoyé Abby, son frère et son père – tous cambrioleurs – dérober et qui s’avère être une sorte de leurre ; il y a les pouvoirs d’Abby qui partent en vrille ; il y a sa rencontre avec le policier ; il y a, enfin, cet homme étrange, qui se fait appeler John Smith et qui dégage une sombre aura tout en s’intéressant d’un peu trop près à Abby. Et, parallèlement à tout cela, il y a évidemment l’intrigue amoureuse, Abby pensant avoir enfin rencontré un homme qui en vaut la peine – mais tout cela ne va, forcément, pas se dérouler comme prévu.

Dans cet opus, l’auteur parvient à planter le décor, poser les bases de l’intrigue magique et à camper une galerie de personnages vraiment bien écrits et hyper attachants. Le récit est alerte, parsemé de références à la culture geek et laisse tout à la fois de la place au suspense, à l’humour et aux sentiments. Si les explications sur le pouvoir d’Abby sont parfois confuses (mais c’est justifié), l’histoire est tout de même tout particulièrement prenante. Et, au vu de la conclusion, la suite promet d’être d’aussi bonne qualité !

Les Chroniques de Hallowtome 1, Le Ballet des ombresMarika Gallman. Milady, août 2016. 

A propos Oihana (403 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*