C'est tout chaud !

Star Trek sans limites : Justin Lin reprend les commandes !

CINÉMA —  Star Trek est de retour ! Encore une aventure toujours plus épique de l’USS Enterprise et de son audacieux équipage ! Dans ce nouvel opus, l’équipe continue à explorer les confins inexplorés de l’univers, faisant face, comme la Fédération toute entière, à une nouvelle menace. Dans les mains du réalisateur Justin Lin, Star Trek sans limites est un régal suralimenté grouillant de splendeur visuelle que ce soit en 2D ou en 3D. Une occasion de mettre en avant le casting, parmi lequel brillent Chris Pine, Zachary Quinto, John Cho, Zoe Saldana et Anton Yelchin. On vous le dit tout net :  le spectateur amoureux de science-fiction se laissera emporter dans un tourbillon d’action.

L’histoire nous permet de retrouver le vaillant équipage de l’USS Enterprise qui a déjà bien entamé sa troisième année d’une longue mission de cinq ans. Forcément, tout le monde se sentant un peu pensif après tout ce temps passé en autarcie. Kirk (Chris Pine) réfléchit à son avenir en tant que capitaine de vaisseau tandis que Spock (Zachary Quinto) met fin à sa relation avec Uhura (Zoe Saldana) en prévision d’un retour dans son pays natal Vulcan.

Mais voilà que tout bascule : attiré par une nébuleuse où une mission de sauvetage se transforme en un piège implacable, le vaisseau est attaqué. Dans cette impressionnante bataille spatiale, l’Enterprise est rapidement mis à mal et se retrouve en lambeaux, transpercé de tout les cotés par les vaisseaux ennemis. Obligé de se poser en catastrophe sur une planète rocheuse, l’équipage du vaisseau tente de se rassembler, de survivre et de comprendre les motivations de Krall (incarné par Idris Elba), le grand méchant du film. Mais Jaylah, une femme solitaire et étrange, va aider l’équipage à découvrir l’histoire de la Fédération sur la planète.

Le rythme effréné du film fournit une distraction impeccable pendant près de 2 heures malgré un scénario qui souffre du manque de dialogue et de rebondissements. Les acteurs sont toujours aussi bons et les effets spéciaux toujours aussi réussis et bluffants, tandis les scènes d’action ne laissent aucune temps mort au spectateur.

Malgré tout, l’histoire revient un peu à l’essentiel de la série originale, en jouant sur la découverte de nouvelles contrées et la défense des opprimés. Les effets spéciaux sont très bien réalisés et les acteurs campent à merveille leur rôle. L’hommage rendu à M. Spock (Léonard Nimoy) est touchant et très bienvenu dans ce nouvel opus. Quoiqu’un peu long, ce film est globalement réussi et prenant.

Les fans de SF vont sûrement voir au-delà des lacunes afin d’apprécier pleinement un film plein d’éblouissements visuels, et de scènes d’action maîtrisées.

A propos Kévin Costecalde (133 Articles)
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*