C'est tout chaud !

Une fresque historique et familiale : Nos premiers jours

Nos premiers jours, Jane Smiley, Rivages Extrait du booktrailer américain

ROMAN AMÉRICAIN — À l’instar de Ken Follett, qui s’y prête de manière mondiale, Jane Smiley a décidé de consacrer une trilogie au XXe siècle : c’est l’occasion de mêler, sur une centaine d’années, histoire personnelle et faits historiques, d’étudier à quel point les seconds ont de l’emprise sur la première et de dresser, chemin faisant, un portrait authentique de l’Amérique. Vaste programme !

C’est au clan Langdon que Jane Smiley a décidé de s’attacher. Dans le roman d’ouverture, Nos premiers jours, le lecteur fait la connaissance d’un tout jeune couple, Walter et Rosanna Langdon, fraîchement propriétaires de leurs terres. Walter est un vétéran de la première guerre mondiale et, en cette année 1920, il espère pouvoir enfin regarder vers le futur. Tout commence pour le mieux pour les jeunes mariés : ils sont déjà parents d’un petit Frank, un enfant vigoureux et adorable. Nous suivrons les Langdon de 1920 à 1953 : à leurs côtés, nous traverserons la Dépression, la seconde guerre mondiale, et la guerre de Corée. C’est un regard intime et personnel porté sur l’Histoire, une manière de montrer à quel point celle-ci peut impacter nos vies. Avec Nos premiers jours, Jane Smiley nous livre un grand roman.

Nos premiers jours, Jane Smiley, Rivages

Lire la suite de l’article sur The American Break !

Jane Smiley sera présente au festival America 2016 !

Nos premiers jours, Jane Smiley, Rivages

 

A propos Emily Costecalde (582 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*