C'est tout chaud !

Notre-Dame de Paris de nouveau sur scène !

COMÉDIE MUSICALE — Notre-Dame de Paris, le spectacle phénomène de Luc Plamondon et Richard Cocciante, d’après l’oeuvre de Victor Hugo, revient 15 ans après sa dernière tournée en France.

Avec plus de 4 000 représentations dans 20 pays différents, jouée dans 9 langues différentes et rassemblant plus 10 millions de spectateurs à travers le monde, Notre-Dame de Paris est devenue la référence du spectacle musical français, et poursuit son succès mondial encore et toujours. Notre-Dame de Paris, c’est une histoire d’amour qui dure depuis bientôt vingt ans avec le public, des chansons intemporelles gravées dans les mémoires. Inspiré du célèbre roman de Victor Hugo, la comédie musicale créée par Luc Plamandon et Richard Cocciante est présentée pour la première fois en septembre 1998 au Palais des Congrès de Paris et rencontre très rapidement un grand succès. Ce nouvel enthousiasme pour les comédies musicales relance le genre et révèle au public de nombreux artiste devenus incontournables sur la scène musicale francophone.

Une vague de fraîcheur pour cette nouvelle version

Seul rescapé de la première heure, Daniel Lavoie nous revient toujours incroyable en Frollo. Pour les trois nouveaux rôles principaux, des artistes à la hauteur ont été choisis : Hiba Tawaji, jeune chanteuse, actrice, et réalisatrice libanaise, déjà bien connue au Liban et dans le monde arabe, est merveilleuse en Esmeralda. Quant à Martin Giroux, parfait en Phoebus, et Angelo Del Vecchio, extraordinaire Quasimodo, ils nous livrent une très belle interprétation.

Une comédie des plus agréables à redécouvrir avec plaisir ou bien même découvrir tout court pour les plus jeunes. Pas d’effet inutile, tout prend son sens, les trois comédiens sur scènes incarnent formidablement leur rôle avec un jeu très vivant. Les différent tableaux n’auront pas pris une ride avec un décor qui n’a pas bougé. Les chorégraphies non plus et c’est l’un de mes regrets en comparaison à la technologie et la technique disponibles aujourd’hui. Un brin de modernité manque à ce niveau là.

Bien que pas convaincu à 100% par Notre-Dame de Paris, il faut reconnaître que cette comédie musicale est parmi les meilleures de son genre et je comprends pourquoi. Au-delà du déchirement moral et physique vécu par les personnages, ce sont surtout les chansons intemporelles qui touchent en plein coeur les spectateurs. Dès les première notes de Il est venu les temps des cathédrales, la chanson a déclenché une vague d’émotion dans les allée du palais des congrès. Les spectateurs ont été touchés en plein cœur et ils devraient être au rendez-vous pour applaudir cette belle production, que ce soit à Paris jusqu’au 8 janvier ou en tournée en province à partir du mois d’avril 2017 !

Notre-Dame de Paris

A propos Kévin Costecalde (121 Articles)
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*