C'est tout chaud !

ReLIFE 2 : revivez le lycée comme si vous y étiez !

ReLIFE, Yayoiso, Ki-oon Visuel : © YayoiSo/comico 2014 All rights reserved.

MANGA SHŌNEN — Après un premier tome atypique et très prenant, voici enfin la suite du manga de Yayoiso.

Pour Arata, pas facile de se remettre dans le bain ! Les vieilles habitudes ont la vie dure, et le programme de terminale est bien loin… Bref, les premiers contrôles de l’année ne sont pas une réussite, sans compter le savon magistral que lui passe son professeur principal en trouvant des cigarettes dans son sac. Car si un adulte de 37 ans peut fumer en toute impunité, ce n’est évidemment pas le cas d’un lycéen de 20 ans de moins. Arata est donc bon pour passer, toutes les semaines, des sessions de rattrapage et de faire avec la réputation un peu sulfureuse qui est désormais la sienne suite à la découverte des cigarettes.

Heureusement, le jeune homme lie rapidement connaissance avec plusieurs élèves de sa classe, dont Kazuomi Oga, Rena Kariu et Chizuru Hishiro. Cette dernière, extrêmement timide, a beaucoup de mal à se faire des amis et se montre même terriblement maladroite : notre « redoublant » décide alors de lui donner un coup de pouce, mais la tâche promet d’être ardue… En effet, Chizuru a la ferme intention de devenir amie avec Rena mais est tellement peu habile en matière de relations sociales que tous les sourires qu’elle lui décoche sont, au mieux, carnassiers, au pire absolument terrifiants.

ReLIFE, Yayoiso, Ki-oon

Côté graphismes, le fait d’avoir un manga en couleurs est toujours aussi original et agréable mais on déplorera tout de même une certaine ressemblance de traits chez les garçons qui, de fait, ne sont pas toujours faciles à différencier.

On ressent une petite baisse de rythme dans cet opus, essentiellement centré sur les relations entre les lycéens. Les petites tranches de vie sont loin d’être désagréables, mais il est vrai que l’aspect ReLIFE est un peu délaissé ici. Ceci étant, Arata oubliant sans cesse qu’il n’a que l’apparence d’un adolescent (et pas toutes les capacités physiques), le décalage constant entre lui et ses camarades de classe fonctionne à plein et offre son lot de scènes comiques – comme lorsqu’il se démet une épaule et s’écorche le genou simplement en voulant faire le malin en cours de sport.

Voici un deuxième tome qui parvient à tenir en haleine même si, en réalité, il ne s’y passe pas grand-chose d’absolument trépidant – mais c’est ce qui fait la réussite du tome ! D’autant que la fin propose un cliffhanger qui donne envie d’en savoir plus !

ReLIFE, tome 2, Yayoiso. Ki-oon, août 2016. Traduit du japonais par Julia Brun.

A propos Oihana (437 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*