C'est tout chaud !

Santa Clarita Diet : le zombie, toujours plus à la mode !

SÉRIES TV — La renommée de The Walking Dead, la plus célèbre des séries de zombies, n’est plus à faire. Même si vous ne suivez pas la série, vous avez sûrement déjà entendu parler de Rick, Daryl, ou plus récemment, de Negan et sa fidèle Lucille… Et si vous ne regardez pas TWD (pour les intimes), peut-être avez-vous craqué pour Z Nation ? Non ? Bon : c’est le moment de se rattraper. Depuis le début du mois, Netflix propose à ses abonnés une nouvelle série déjantée, qui présente une nouvelle variation autour du thème du zombie : Santa Clarita Diet.

Portée par Drew Barrymore et Timothy Olyphant, cette nouvelle série ne plaira pas aux végétariens, c’est le moins que l’on puisse dire ! Traitant du mythe du zombie sur un mode résolument comique, Santa Clarita Diet est, comme toutes les séries du genre, extrêmement sanglante, jouant avec le gore avec emphase. Le sang gicle, les boyaux sortent à l’air libre… C’est tellement exagéré que vous ne serez presque pas tentés de détourner le regard, c’est promis…

Santa Clarita Diet

Ça commence pourtant un peu comme Desperate Housewives : on retrouve d’ailleurs notre bon vieux Carlos Solis au casting ! Dans une banlieue chic mais un peu ennuyeuse de Californie, une petite famille se prépare pour sa journée. Joel et Sheila, deux quadragénaires qui travaillent dans une agence immobilière, vivent avec leur fille adolescente. Ça se chamaille gentiment autour du petit déjeuner : l’ado de la famille veut une voiture, Papa refuse. La routine est cependant enrayée quand Sheila se plie en deux, victime d’une douleur aigüe au ventre. Elle se ressaisit vite, et la journée poursuit son cours… jusqu’à ce que, alors qu’ils font visiter une maison à un couple, Sheila se retrouve à vomir avec outrance, avant de s’effondrer. Son mari la trouve inconsciente, et prend son pouls, qu’il ne parvient pas à sentir… Malheureusement, Sheila est visiblement décédée.

Bien sûr, elle ne l’est pas. Ou en tout cas, pas vraiment. Qu’est-elle au fond ? Sheila se réveille, et semble ne plus avoir aucune inhibitions, et n’agir que selon ses impulsions. Pire : elle éprouve un profond besoin… de viande rouge. Vous avez comment ça finit, ce genre de pulsions… pas très bien, en général.

Les acteurs nous livrent un pilote efficace, qui alterne entre trash et comédie. Drew Barrymore joue de manière convaincante cette mère de famille un peu planplan qui se découvre subitement un goût prononcé pour la chair humaine, et Timothy Olyphant incarne avec justesse son mari (un peu) dépassé par la situation… Reste à voir si la série tiendra sur la longueur… Dix épisodes sont déjà disponibles sur Netflix.

A propos Emily Costecalde (598 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*