C'est tout chaud !

Moi j’ai le droit mais je dois : petit manuel de savoir-vivre !

ALBUM JEUNESSE — Elisabeth Brami – psychologue clinicienne et auteur d’une centaine de romans et albums pour enfants et adultes – et Clémence Pénicaud – illustratrice pour la presse et la jeunesse, ainsi qu’animatrice d’ateliers d’arts plastiques pour enfants –  cosignent un très bel album citoyen pour les enfants !

Moi j’ai le droit mais je dois : le titre annonce la couleur. Elisabeth Brami et Clémence Pénicaud livrent un petit manuel de savoir-vivre. Voici un exemple au sommaire :

« Moi, j’ai le droit de poser toutes les questions, même les plus embarrassantes ou bizarres, aux adultes.
Mais je dois trouver le bon moment pour le faire et accepter que les adultes ne soient pas toujours capables d’y répondre.

SCOOP : les parents ont l’air d’être sourds quand on parle fabrication des bébés, divorce, mort, mais ils ont toujours l’oreille fine pour les gros mots ! ».

Moi j'ai le droit mais je dois, Elisabeth Brami, Clémence Pénicaud,

Au fil des pages, les deux femmes traitent des sujets d’importance : droit à l’instruction et à l’éducation, droit de rêver, d’aimer qui on veut, droit de dire non, droit de désobéir, droit à l’intimité, droit à la protection, droit d’expression et d’opinion ou de connaître ses origines. Mais, évidemment, tous ces droits s’accompagnent de devoirs que les enfants se doivent de respecter. Ainsi, ils doivent s’attacher à n’agresser personne, à respecter leurs parents, à être polis, à ne pas réclamer à cors et à cris l’impossible, à respecter leurs parents ou à ne pas trop ronchonner.

À chaque double-page, un droit et un devoir se font face. Les textes sont brefs et pleins d’humour, notamment en raison du petit « Scoop », plein d’originalité, qui vient apporter un contrepoint assez drôle aux informations importantes apportées juste avant. Les illustrations de Clémence Pénicaud, aérées, très colorées, apportent elles aussi une note de fraicheur bienvenue au texte.

À terme, on a un très bon manuel de savoir-vivre pour devenir, dans l’ordre, un enfant bien élevé, un élève aimable, un adulte éclairé et un citoyen responsable. En somme : un manuel à mettre entre toutes les petites mains, dès 6 ans !

Moi, j’ai le droit mais je dois, Elisabeth Brami & Clémence Pénicaud. Seuil Jeunesse, 23 mars 2017.

A propos Oihana (403 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*