C'est tout chaud !

Qui était La Petite Danseuse de quatorze ans de Degas ?

Source : www.flickr/rocor by licence CC

NON-FICTION — Le nouveau livre de Camille Laurens n’est pas un roman, mais c’est un ouvrage de non-fiction qui se lit avec la facilité et la fluidité du genre romanesque : La Petite Danseuse de quatorze ans, c’est la fascination contagieuse de l’auteur pour une des oeuvres les plus polémiques de Degas. Quand bien même vous n’auriez jamais entendu parler de cette statuette, vous quitterez ce livre envoûté, avec le désir d’aller la voir de vos propres yeux au musée d’Orsay…

Ou plutôt l’une des quelques copies en bronze de cette statuette initialement en cire, qui a fait scandale en 1881, lors qu’elle est exposée pour la première fois au public… Camille Laurens détaille les raisons de cette polémique, car le visiteur de 2017 ne verrait rien de choquant, rien d’outrageant, à cette statuette par ailleurs plutôt émouvante. Pour comprendre cette réception très particulière, il faut se replonger dans le Paris des années 1880, avec ses préjugés, ses idées fixes, un voyage que l’on fait avec grand plaisir aux côtés de Camille Laurens.

La Petite Danseuse de quatorze ans, Camille Laurens, Stock

Qui était le jeune modèle qui a inspiré cette statuette de Degas ? Quels étaient ses rapports avec le maître ? Qu’a voulu dire celui-ci en présentant au public une statue aussi réaliste, aux traits jugés sans grâce, voire « vicieux » ? Camille Laurens, profondément touchée par cette jeune fille qu’on peut admirer dans les plus grands musées du monde, mais dont on ne sait par ailleurs presque rien, essaie de donner au modèle, Marie Geneviève Van Goethem, une identité propre. C’est l’occasion alors pour l’auteur de nous conter la vie des petits rats de l’Opéra Garnier, la triste réalité ce qui se passe derrière les rideaux de velours rouge : ces enfants qui triment de longues heures pour quelques sous, souvent prostituées par leurs propres mères, cumulant plusieurs emplois pour ne pas sombrer totalement dans la misère… Il y a une précision presque sociologique dans ce récit, qui démystifie totalement l’image du petit rat…

Le lecteur découvre l’histoire de cette statuette, et des coulisses de l’opéra avec une fascination et une émotion indéniables : il s’agit probablement d’un des livres incontournables de cette rentrée littéraire. Merci Camille Laurens pour ce livre très touchant !

La Petite Danseuse de quatorze ans, Camille Laurens. Stock, 30 août 2017.

A propos Emily Costecalde (598 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*