C'est tout chaud !

Linea Nigra, le livre qui devrait être remboursé par la sécu !

Linea Nigra, Sophie Adriansen, Fleuve éditions

MATERNITÉ — Linea Nigra : c’est cette ligne de peau légèrement plus pigmentée qui apparaît sur le ventre des femmes enceintes. Un titre de circonstance pour le livre que Sophie Adriansen consacre à la maternité. Un livre qui devrait être remboursé par la sécurité sociale, tant il fait le tour de ce qu’une femme enceinte, puis mère, peut ressentir et vivre !

J’ai lu ce roman enceinte de six mois, et il m’a forcément beaucoup touchée. Mais je pense que le récit de Sophie Adriansen ne s’adresse pas qu’aux primipares qui, comme moi, découvrent au jour le jour ce qu’est d’être une mère en devenir. C’est le genre de livre que toute femme qui envisage un jour de devenir maman, mais aussi celles qui le sont déjà, devrait lire.

Dans Linea Nigra, on découvre Stephanie, enceinte de son premier roman. On s’immerge, par de courts chapitres très efficaces, dans sa vie. On se plonge dans son histoire d’amour avec Luc, dans ses relations avec sa mère, avec son corps, avec cet être qui grandi au sein de son ventre. Sophie Adriansen ajoute de courts interludes, toujours bienvenus sur des choses assez générales, parfois plus pédagogues. Le résultat est donc un livre très complet, qui se dévore comme un roman, mais où l’on apprend aussi des choses. Mieux : il nous pousse à réfléchir à ce qu’on veut pour nous. Quel genre d’accouchement, par exemple ? Ainsi Stéphanie croyait vouloir une césarienne. Mais confrontée à l’impossibilité de la naissance par voie basse, la donne change. Du coup, la lectrice s’interroge : se sentirait-elle dépossédée de cette expérience hors du commun si une naissance traditionnelle devait être exclue ? Qu’en dirait-elle ?

Linea Nigra, Sophie Adriansen, Fleuve éditions

C’est un livre très bienveillant, et très militant au fond, car il revendique le droit des femmes à disposer de son corps, à rester maître de sa grossesse, de son accouchement, de sa maternité. On sent qu’il a été écrit avec beaucoup de passion, avec les tripes comme on dit. Résultat : il se lit dans le même état d’esprit. Je l’ai dévoré en très peu de temps, fascinée, avec le sentiment d’avoir été comprise. Il m’a fallu en revanche un peu de temps pour trouver comment en parler, tant le contenu est riche : Linea Nigra parle du couple, de la féminité, de la maternité. Mais aussi obstétrique, PMA, sexualité, familles recomposées, accouchement en maison de naissance, dépression postpartum… vous le comprendrez : ce livre est très complet. Pas évident donc de lui faire pleinement justice. On vous dira juste pour conclure : lisez-le. Vous allez être maman ? Foncez. Vous allez être papa ? Allez-y également. Vous envisagez de l’être un jour, l’êtes déjà, vous posez la question, l’avez écartée ? Oui aussi. Lisez-le, tout simplement.

Linea Nigra, Sophie Adriansen. Fleuve éditions, 2017.

A propos Emily Costecalde (637 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

1 Commentaire le Linea Nigra, le livre qui devrait être remboursé par la sécu !

  1. La maltraitance gynécologique est un thème qui m’intéresse beaucoup et je suis contente que des auteures se penchent sur la question. Ton article me donne envie de le lire. Je suis très curieuse de voir comment la question a été traitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*