C'est tout chaud !

Si c’est pour l’éternité : le retour de Tommy Wallach en librairie !

ROMAN ADO — Quel est l’événement le plus marquant de votre vie ? Si l’on pose la question à Parker Santé, dix-sept ans et lycéen à San Francisco, il vous racontera que sa vie a basculé le jour où il a rencontré Zelda Toth dans un des hôtels chics de la ville. Elle avait trois particularités : elle se distingue par une chevelure étrangement argentée, elle est très riche et dépense sans compter, et enfin, elle avait l’air très triste.

Rapidement, Zelda lui confie qu’elle compte dépenser tout son argent, notamment pour aider quelqu’un au hasard, puis qu’elle a prévu de se jeter du haut du Golden Gâte Bridge… alors Parker décide de tout faire pour lui remonter le moral.

Le deuil et sa gestion, le suicide, les premiers émois, la solitude, l’alcoolisme… le nouveau roman de Tommy Wallach, l’auteur de Si c’est la fin du monde, brasse beaucoup de thèmes importants avec une certaine finesse. Il ne néglige pas une petite excursion dans le fantastique pour cela, et ce de manière assez bien ficelée : ça sert bien le récit, et c’est cohérent avec le personnage de Zelda. Celui-ci donne tout son sel au roman : audacieuse, elle pousse Parker à faire des choses qu’il n’aurait jamais fait de lui même. Il pense l’aider, mais en réalité c’est Zelda qui le transforme, qui l’aide à sortir de sa coquille.

Si c'est pour l'éternité, Tommy Wallach, Nathan

Il faut préciser que Parker ne parle pas, plus depuis le décès de son père cinq ans auparavant. Il s’est retiré de toute vie sociale et n’a aucune ambition pour l’avenir. Il vit dans une sorte de bulle depuis des années, sa vie est en suspens. Au lycée, personne ne le connaît vraiment. Zelda va chambouler sa vie de A à Z, et ce en seulement quelques jours. Il faut dire que Zelda est un personnage hors du commun, et ultra charismatique, qui aligne les perles de sagesse comme Parker enchaîne les mots dans son carnet. Un exemple, p. 211 : « on a beau avoir un travail, une vie de famille, une maison, l’âge adulte nous apparaît toujours comme un grand mystère. Nous faisons tous semblant de grandir. » Peut-on faire plus vrai ? Voilà. C’est le genre de choses que Zelda peut dire, et tout le monde l’écoute.

Avec Zelda, Parker va vivre une jolie romance assez loin des codes du genre, faite de confessions et d’encouragements plus que de romantisme et d’hésitations. Avec Zelda, Parker va tout simplement apprendre à aller de l’avant et à faire enfin le deuil de son père. C’est un joli roman, qui nous entraîne dans les rues de San Francisco sur les traces de nos deux amoureux qui cherchent à se redonner goût à la vie…

Si c’est pour l’éternité, Tommy Wallach. Nathan, 2018. Traduit de l’anglais par Anne Guitton.

A propos Emily Costecalde (636 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*