C'est tout chaud !

Créer facilement votre site de vente en ligne en quelques étapes

Vous voulez créer votre boutique en ligne, mais vous ne savez pas par où commencer ?
Vous avez peut-être même déjà lancé votre site, mais vous vous demandez si vous n’avez pas oublié des étapes importantes ?
Ce guide est là pour vous !
Mais avant de commencer et si nous faisions une petite comparaison entre « boulot métro dodo » et le e-commerce ?
Si créer votre propre site e-commerce est quelques choses qui vous intéresse, je vous propose de suivre ces quelques étapes.
Avant de commencer, il est fortement conseillé de mettre ses idées à plat
Avoir une idée précise de son projet est nécessaire pour le bon déroulement de la création d’un site Internet. Il est utile de prendre le temps de réfléchir à ses attentes avant de se lancer. Cette phase, parfois considérée comme une perte de temps, permettra de vous en faire gagner par la suite. Constituez votre cahier des charges avec le plus de détails possibles : informations sur votre entreprise et vos produits, schémas, rubriques, comparaison avec d’autres sites,?
Et maintenant on se lance !

• Choisir sa forme juridique et s’immatriculer

Ouvrir une boutique en ligne passe d’abord par une reconnaissance juridique.
Il vous faudra définir le statut juridique de votre entreprise avant de l’enregistrer auprès des services compétents, notamment l’INSEE. Cela vous permet d’avoir un numéro d’immatriculation ou SIRET, et d’être reconnu officiellement.
Il existe de nombreux statuts juridiques selon le type d’activité que vous envisagez de mettre en œuvre. Toutefois, si vous voulez ouvrir une boutique en ligne seul, il est préférable de choisir le régime d’auto-entrepreneur ou celui d’une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée.
N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un spécialiste (un comptable ou un conseiller de votre Chambre de Commerce) pour bénéficier de conseils avisés.

• Choisir le nom de domaine avant d’ouvrir une boutique en ligne

Le nom de domaine est l’adresse internet que les utilisateurs devront taper pour accéder à votre site.
Il est important de bien la choisir. N’hésitez pas intégrer des mots clés précis qui se rapportent à votre activité dans le nom du domaine. Evitez les noms de domaines trop long ( 2-3 mots maximums).
Le choix du nom de domaine va de pair avec l’hébergement de votre futur site e-commerce. Il vous faudra donc trouver un hébergeur fiable pour assurer la performance de votre site web.
Ensuite, vous devez vérifier la disponibilité du nom de domaine que vous souhaitez déposer. De plus, il est préférable que le nom du domaine soit déposé au nom de votre entreprise.

Pensez également à votre slogan. Un petit outils est disponible pour vous aider à trouver l’inspiration avec ce générateur deslogan publicitaire

Déposer assez vite ce nom de domaine sur des sites comme l’AFNICcar il existe un délai ( entre 24H et une semaine) entre le moment où vous avez le nom de domaine et celui où le site est accessible sur Internet.
N’oubliez pas de déclarer votre site auprès de la CNIL et de la CCI (dans le cas d’un site commercial)

• Créer votre site marchand

Si vous êtes débutant, il est souvent conseillé de suivre une formation afin de mieux connaître le langage Internet et les possibilités proposées sur la toile. Une fois la formation suivie, vous serez mieux à même de choisir la méthode de travail que vous souhaitez suivre : travailler avec un prestataire ou seul.
– En faisant appel à un prestataire :
Vous gagnerez en temps mais devez débourser de l’argent. La CCI de Paris a mis en ligne une liste de prestataires sur quelnet.fr pour vous guider. A partir du cahier des charges que vous avez réalisé, le prestataire vous propose différentes maquettes de sites ainsi qu’un devis. Les prix sont très variables en fonction du type de sites à créer et des exigences de chacun.
– Si vous choisissez de créer votre site seul
Vous pouvez utiliser de nombreux logiciels (IziSpot, Netlor Studio,..), souvent téléchargeables et gratuits, qui permettent de créer les pages du site. Vous devrez malgré tout consacrer un certain temps d’apprentissage pour comprendre leur fonctionnement.
Une fois vos pages créées, il vous faut les placer sur le serveur pour finaliser votre site.

Il existe de nombreux outils informatiques que vous pouvez utiliser pour ouvrir une boutique en ligne. Selon vos besoins et vos connaissances 2.0, vous pouvez choisir l’application Magento, Prestashop, Oxatis, WordPress, Wizishop, etc.
Certaines solutions vous fournissent un e-commerce clé en main, d’autres demandes des aptitudes en HTML et CSS. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un web développeur pour la mise en place de votre boutique.

• Se déclarer à la CNIL avant d’ouvrir une boutique en ligne

Toute personne qui souhaite ouvrir une boutique en ligne doit effectuer une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). Cette commission française a en charge tous les sites commerciaux qui collectent les informations personnelles des prospects et des clients.

• Remplir le site avec les fiches produit

Le client aura besoin d’informations sur vos produits pour être enclin à l’acheter. Maintenant que votre boutique est en place, pensez à rédiger une description concise de chaque produit proposé sur le site marchand.
Élaborez des fiches de qualité pour inciter les internautes à passer commande chez vous, tout en pensant à votre référencement naturel.

• Rédiger les mentions légales et conditions générales de vente

Certaines pages sont obligatoires sur votre site internet, comme les mentions légales et conditions générales de vente. Afin de vous conformer aux règles en vigueur, vérifiez que toutes les informations obligatoires y figurent : le nom et l’adresse complète de l’entreprise, le SIRET, le numéro attribué par la CNIL, le capital de votre entreprise, le nom de l’hébergeur du site, vos moyens de contact (téléphone, adresse postale, e-mail, etc.), le nom du gérant de la société…

• Faire connaître sa boutique en ligne

Une des tâches les plus importantes, après la création du site en lui-même, est son référencement, c’est-à-dire son inscription sur les moteurs de recherche et les annuaires. Rien ne sert en effet d’avoir un site si vous n’avez pas de visiteurs mais encore faut-il qu’ils vous trouvent !
Attention : ne commencez pas à référencer votre site s’il est toujours en construction, et s’il n’y a rien dedans. Il risquerait d’être refusé dans de nombreux annuaires.
Oubliez les référencements gratuits que proposent certains sites. Le mieux est le  » référencement manuel  » que vous pouvez apprendre lors de formations. Vous allez dans chaque moteur ou annuaire, vous cherchez la page pour « ajouter un site », et vous inscrivez le votre. C’est fastidieux mais gratuit et efficace. Comptez environ 3 à 4 jours de travail. Pour aller plus vite, vous pouvez faire appel à des professionnels.
Pour vendre, il n’y a pas de secret, vous devez vous faire connaître auprès du grand public. Cela passe nécessairement par une bonne stratégie marketing.
Une campagne emailing, un programme de fidélisation client, un blog, une présence proactive sur les réseaux sociaux sont autant de techniques qui vous aideront à augmenter votre trafic, et vos ventes !
Suivi de votre site
Une fois votre site crée, il ne s’agit pas de le laisser à l’abandon. Le référencement de votre site sera meilleur si vous le mettez à jour régulièrement et s’il est visible sur un maximum de liens. Pour améliorer les capacités de votre site, il est utile d’étudier régulièrement de façon quantitative et qualitative sa fréquentation.

En appliquant les différentes étapes présentées dans cet article, vous allez créer une boutique en ligne avec succès !

A propos Kévin Costecalde (149 Articles)
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*