Nouvel article !

Butcher’s Crossing : un grand roman enfin en poche !

Butcher's Crossing, John Williams, 10/18

COLORADO — Publié initialement en 1960, ce roman a mis un peu de temps à nous parvenir, puisqu’il faut attendre 2016 pour le voir enfin traduit en France. Fort pourtant d’un grand succès aux États-Unis, ce récit initiatique, qui nous transporte du Kansas au Colorado, est longtemps resté méconnu dans notre pays.

Butcher’s Crossing, c’est le nom d’un hameau du Kansas, à peine un point sur la carte. Quelques maisons, quelques commerces, et la possibilité prochaine, peut-être, de l’arrivée du chemin de fer. C’est pourtant la destination de Will Andrews, un jeune étudiant de Harvard qui a tout plaqué pour tenter l’aventure de l’Ouest. Là bas, dans ce bouge écrasé de soleil, il se lie avec Miller, un chasseur de bisons en quête de fonds pour une expédition monumentale. L’homme prétend connaître une vallée méconnue de ses concurrents où paissent des milliers de bisons. Le Graal pour tout chasseur, à l’heure où le célèbre herbivore a déjà été sévèrement décimé. Car nous sommes dans les années 1870, et l’âge d’or des grandes chasses est déjà passé.

Il y a une profonde nostalgie dans ce roman qui vante en apparence la grande aventure, la ruée vers l’ouest, pour montrer finalement que tout ceci n’est qu’un leurre. Il est fini le temps des grandes conquêtes, l’époque où le territoire américain était vierge et inexploité. Le bison, cet animal mythique, est devenu plus rare, vaincu par l’avidité de l’homme. Will, pourtant, ressent viscéralement l’appel de l’aventure. Il est en quête d’une expérience le changera de sa vie policée à Boston, où tout est codifié, structuré, civilisé. Le Kansas fait déjà office d’avant-poste de l’aventure, avec son saloon poussiéreux, ses quelques prostituées moroses et ses chasseurs laconiques. Mais l’aventure, la vraie, l’attend dans le Colorado.

Butcher's Crossing, John Williams, 10/18

Ainsi, Will et Miller partent en expédition avec deux autres hommes. Coupés du monde pendant des semaines, qui deviennent des mois, les quatre hommes doivent survivre dans une nature parfois clemente, parfois hostile. Pour le jeune citadin, c’est un choc, il fait l’apprentissage du sang, de la solitude, de l’absence de confort moderne. La chasse au bison, ce n’est pas pour les petites natures, il l’apprendra bien assez vite. Fasciné, le lecteur observe les yeux grands ouverts. La force d’évocation du récit est telle qu’il a l’impression de voir se déployer devant lui l’herbe verte et grasse des plaines, la neige sur les Rocheuses, le brun de la fourrure des bisons. Le style est somptueux : les descriptions sont d’une efficacité redoutable, tout en portant une certaine poésie, un lyrisme élégant, qui, plutôt que de trancher avec la trivialité des choses décrites, les transcende. Le sang, les tripes, les peaux qu’on écorche, tout ceci forme un tableau remarquable, une toile de fond idéale pour la transformation du jeune Will, épris d’un mythe, mais qui se heurte de plein fouet à la réalité, plus cruelle.

Butcher’s Crossing, c’est le roman où les ambitions individuelles se font fracasser, où la ruée vers l’ouest prend du plomb dans l’aile. La survie au jour le jour prend le pas sur l’aventure avec un grand A dont rêvait le jeune Will à Boston. Il lui faut grandir : et grandir, c’est aussi accepter que nos rêves puissent ne pas être à la hauteur. Un apprentissage à la dure qui fait l’étoffe des grands romans. Et assurément, Butcher’s Crossing en est un.

Butcher’s Crossing, John Williams. 10/18, 2018. Traduit de l’anglais par Jessica Shapiro.

Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

About Emily Costecalde (120 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-108119049-1