Nouvel article !

Un thriller lycéen : Le Cercle des huit

CALIFORNIE — Daniel Handler : ce nom ne vous dit probablement rien. Pourtant, il est l’auteur d’une très célèbre série de livres pour enfants mettant en scène des orphelins, fuyant un conte cupide, célèbre pour son mono-sourcil. Vous y êtes ? Car Daniel Handler, alias Lemony Snicket, n’est pas qu’un auteur de livres pour enfants… Il s’adresse également aux jeunes adultes, avec Le Cercle des huit, brillant roman sur l’adolescence…

De quoi parle donc ce roman si bien conçu ? Il s’agit du journal intime de Flannery Culp, élève de terminale à San Francisco. Le soir d’Halloween, Adam State, élève populaire et adoré, est décédé. On l’a retrouvé battu à mort dans le coffre d’une voiture, sur le parking du lycée. Flannery, deux ans après le drame, nous livre donc son journal, de la prison où elle purge sa peine pour le meurtre d’Adam State. Mais que s’est-il vraiment passé le soir d’Halloween ?

D’emblée, vous savez donc deux choses cruciales : Adam va mourir et l’affaire va fasciner l’opinion publique, car le meurtre du jeune homme est interprété comme un sacrifice sataniste. Flannery ne cherche pas à faire du « trash », une oeuvre commerciale, mais plutôt à rétablir la vérité. En commençant par l’été où elle est tombée amoureuse d’Adam…

Le Cercle des huit, Daniel Handler, Le livre de poche

Flannery, comme toutes les lycéennes, se doute bien que son année de terminale sera exceptionnelle. Entourée de ses nombreux amis (le fameux cercle des huit), elle compte bien profiter de sa jeunesse, à grand renfort de soirées, d’alcool et d’école buissonnière. Une amitié solide lie tous les membres, qui en quelques mois, vont vivre presque tous les petits drames possibles et inimaginables que l’on peut expérimenter au lycée : ruptures, trahisons, mauvaises notes… C’est toute l’ambiance particulière de cette fin de lycée qui est rendu dans ce roman : premières relations amoureuses, première fêtes endiablées, inscriptions à l’université… Mais au-delà du simple roman adolescent, il y a un thriller palpitant de réalisme, qui montre à quel point ce que l’on considère avec indulgence et distance comme des « drames adolescents » peuvent dégénérer, à quel point ils ont de l’importance quand on est en plein dans « l’âge ingrat ». Autant dire que cela fait froid dans le dos !

Ce qui au début paraît un récit banal sur l’adolescence évolue crescendo : l’ambiance se dégrade, l’atmosphère du livre devient glauque, dérangeante. L’histoire cesse d’être gentillette pour devenir grave et pesante. Les petites histoires de Flannery sont remplacées par des sujets plus sombres, comme l’alcoolisme ou les agressions sexuelles. Jusqu’à la révélation finale, qui mériterait presque que l’on relise le livre pour relever les indices semés par l’auteur qui auraient pu nous amener à tout comprendre tout seul…

Dans la mesure où il s’agit d’un journal intime, nous accédons à toutes les pensées de Flannery, une jeune fille qui nous apparaît sympathique dans les premières pages, pour se métamorphoser progressivement en un personnage trouble, qui s’enivre fréquemment, cruelle dans ses dilemmes amoureux. Ses amis, bien que nombreux, ont chacun une personnalité distincte : chacun d’eux pourrait être le coupable. Daniel Handler a en effet un certain talent pour dépeindre un personnage en quelques traits marquants. Il est également très doué pour l’humour et maîtrise remarquablement son style. Il réussit à nous passionner pour l’univers de Flannery, tout en nous mettant extrêmement mal à l’aise. Chapeau bas ! À lire après quinze ans, cependant.

Le Cercle des huit, Daniel Handler. Le livre de poche, 2012. Traduit de l’anglais par Clément Baude.

Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
About Emily Costecalde (97 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-108119049-1