Nouvel article !

Un roman loufoque et audacieux : Version officielle

OHIO — Avec L’Obsession, James Renner nous avait déjà donné un avant-goût de son univers loufoque et de sa narration très efficace. Version officielle est dans la même veine : jouant avec les théories du complot les plus folles, ce roman part d’un postulat très simple, mais extrêmement fécond : notre mémoire est un mensonge.

Jack Felter revient dans sa ville natale de l’Ohio pour aider sa soeur à s’occuper de leur père, qui est en train de sombrer dans la démence. Ce retour au nid est d’autant plus pénible pour lui qu’il y retrouve Samantha, son amour de jeunesse, qui l’a autrefois quitté pour leur meilleur ami, Tony. Celui-ci a disparu mystérieusement trois ans auparavant. À la demande de Sam, Jack accepte de se lancer à sa recherche. Le seul qui semble en mesure de l’aider, c’est Cole, interné en psychiatrie, et ancien patient de Tony… Et du haut de ses seize ans, Cole en a des choses à dire… Notamment au sujet d’un gigantesque complot à l’échelle planétaire qui s’appellerait « Le Grand Oubli ». D’abord sceptique, Jack Felter va prêté oreille au jeune garçon, avec qui il se lancera bientôt dans un périple sidérant aux quatre coins du pays.

Version officielle, James Renner, Super 8

Exactement comme avec L’Obsession, le lecteur peine à s’arracher à sa lecture : et comme avec ce premier roman, la loufoquerie de l’histoire est portée au rang d’art. Avec James Renner, rien n’est jamais trop impossible, et l’improbable sert toujours de carburant à son intrigue. Il réécrit notre histoire et notre quotidien avec une grande jubilation, explorant avec panache les théories conspirationnistes les plus folles et les intégrant au maillage narratif avec une grande maîtrise. C’est osé, c’est taré, mais complètement réussi. Version officielle, c’est un peu de Lost, un peu du Maître du Haut-château : rien de ce que vous tenez pour vrai ne l’est, et l’Histoire elle-même peut être fausse, et réécrite à foison. Ce que James Renner a mis en place, ce qu’il a su imaginer est tellement fou et audacieux, qu’on aimerait presque d’autres romans sur le Grand Oubli…

Ajoutons à cela un rythme effréné, tout en courses-poursuites, en affrontements, en scènes d’action survitaminées : pas le temps de s’ennuyer ! Nos héros ont mis le doigt sur quelque chose d’énorme et face à eux, les méchants sont forcément prêts à tout pour les arrêter. Les héros ne restent pas en place, et sillonnent le pays, dans des moyens de transport parfois franchement étonnants. Le roman est impossible à lâcher, on vous aura prévenus !

Avec Version officielle, James Renner montre une nouvelle fois à quelle point il maîtrise l’art de la fiction : capable d’assembler les ingrédients les plus improbables avec beaucoup d’efficacité, il nous livre un roman délicieusement loufoque et audacieux, maîtrisé de bout en bout. L’épilogue, placé de manière surprenante en début de roman, est une excellente entrée en matière. La fin est elle aussi très réussie. Quant à tout ce qui se trouve entre ces deux pôles… Attachez votre ceinture, ça décoiffe !

Version officielle, James Renner. Super 8, février 2017. Traduit de l’anglais par Caroline Nicolas.

Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

About Emily Costecalde (117 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-108119049-1