Un roman sombre et à vif : Là où les lumières se perdent

Là où les lumières se perdent, David Joy, Sonatine

ROMAN AMÉRICAIN — Comment trouver sa voie lorsqu’on est le fils d’une camée et du baron de la drogue local, qu’on est amoureux et désireux de mener une vie honnête loin de son passé mais que le crime vous tend les bras ? C’est la question que pose l’excellent roman de David Joy, Là où les lumières se perdent. C’est un roman sombre, d’une beauté incroyable, que nous livre ainsi David Joy : un de ces romans qu’on ne peut lâcher avant la fin !

Jacob McNeely a dix-huit ans mais n’a rien d’un jeune comme les autres. Déjà, cela fait bien deux ans qu’il n’a pas mis les pieds en classe. Ensuite, les disputes qui secouent parfois son noyau familial n’ont pas la frivolité des conflits des autres familles : chez lui, un mot plus haut que l’autre peut vouloir dire la mort. Forcément, quand on est le fils du baron du crime local, d’un homme qui a du sang sur les mains…

L’enfance de Jacob n’a donc pas été franchement ordinaire. Sa mère vit exilée dans une cabane où elle se drogue à l’envi. Son père cache ses activités illégales derrière une façade de garagiste qui ne trompe personne. Et voilà qu’il lui vient l’envie d’introniser Jacob comme son successeur, celui qui reprendra les affaires à sa mort. Le père McNeely demande donc à son fils de superviser un passage à tabac avec deux de ses hommes de main : la victime a trop parlé, il faut déterminer ce qu’elle a dit exactement et à qui. Jacob doit juste se faire craindre, montrer qui est le chef, et laisser les deux sbires de son père “régler” le problème avec son départ. Mais tout dégénère, et la mission tourne mal. Voilà Jacob mouillé jusqu’au cou, au même titre que les deux employés de son père…

DavidJoyBandeau-ConvertImage

Lire la suite de l’article sur The American Break !

David Joy sera présent au Festival America 2016 !

Là où les lumières se perdent, David Joy, Sonatine

A propos Emily Costecalde 646 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.