Un roman sur les lycéens américains : Conversion

Conversion, Katherine Howe, Le livre de poche

THE AMERICAN BREAK — Katherine Howe descend d’une des accusées du célèbre procès pour sorcellerie de Salem, une petite ville de Nouvelle-Angleterre. On comprend qu’un tel passif familial ait pu l’inspirer ! C’est en gardant cette histoire dans un coin de sa tête qu’elle a écrit Conversion.

À Danvers, Massachusetts, se trouve le prestigieux lycée St Joan, où va Colleen, notre narratrice. Un jour comme les autres, une de ses camarades de classe est prise de convulsions étranges. Bientôt, d’autres lycéennes sont frappées par un mal étrange, qui se manifeste de manière assez bizarre : convulsions, paralysie, perte de cheveux… Bientôt, la presse locale s’intéresse à l’affaire, et les dirigeants de l’école sont montrés du doigt. Que se passe-t-il à St Joan ?

Avec un tel background (le procès de Salem), et de telles manifestations physiques étranges, le lecteur s’attend bien sûr à ce que le roman bascule peu à peu dans le fantastique. Il y va de sa petite hypothèse : seraient-ce les « sorcières » condamnées lors du procès de Salem qui chercheraient à se venger, en prenant comme proies d’innocentes lycéennes au XXIe siècle ? Que nenni ! Pourtant, l’ombre des événements de Salem pèse sur le roman de Katherine Howe, qui a choisi d’alterner le récit de Colleen avec celui d’Ann Putnam, l’une des accusatrices de Salem.

Conversion, Katherine Howe, Le livre de poche

Lire la suite de l’article sur The American Break !

Conversion, Katherine Howe. Le livre de poche, 2016. Traduit de l’anglais par Céline Alexandre.

A propos Emily Costecalde 664 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.