Nous avons vu Tarzan au cinéma : verdict !

Tarzan, David Yates, Alexander Skarsgård, Margot Robbie, Christoph Waltz, Samuel L. Jackson,

CINÉMA — Après Le Livre de la jungle et avant La Bête et la bête, Tarzan, que nous avions découvert enfants dans le dessin animé Disney, reprend vie au cinéma sous les traits d’Alexander Skarsgård. Nous étions curieux de voir cette nouvelle version de l’histoire du roi de la jungle…

Si vous vous attendiez à une intrigue reprenant peu ou prou celle du dessin animé et craigniez d’avancer en terrain balisé, vous serez agréablement surpris de découvrir que le film place son action après la rencontre de Tarzan et de Jane. Les voilà désormais mariés, et londoniens. Tarzan s’est coulé avec une étonnante facilité dans sa nouvelle identité, celle de John Clayton, alias Lord Greystoke, aristocrate britannique. Tellement facilement, en réalité, qu’on ne peut s’empêcher de tiquer. Comment cet homme, qui vivait il y a encore peu avec les singes, peut-il être aussi délicat, raffiné, aussi britannique après seulement quelques années sous l’égide de Jane, certes fille d’instituteur, mais dont les vertus pédagogiques ne sont pas miraculeuses ? Bon, passons.

Tarzan, David Yates, Alexander Skarsgård, Margot Robbie, Christoph Waltz, Samuel L. Jackson,

John Clayton est invité à retourner en Afrique par le monarque belge en tant qu’émissaire, pour une gigantesque opération séduction. Le spectateur, lui, sait qu’il n’en est rien : le monarque en question a de sombres plans pour le Congo, et a chargé un de ses hommes de confiance de faire tout ce qui était en son pouvoir pour en assurer la réussite. L’homme en question s’appelle Leon Rom et est incarné, brillamment comme toujours, par l’incroyable Christoph Waltz. Pour réussir dans son entreprise, Leon Rom a besoin d’argent, et a passé un deal avec le chef d’une tribu locale, qui a une sérieuse dent contre Tarzan, et doit lui livrer l’ex-roi de la jungle en échange de diamants. Voilà donc Lord et Lady Greystoke en partance pour les lieux de leur rencontre : s’en suit quelques scènes de liesse, de retrouvailles émouvantes avec les locaux, et bien sûr, avec tous les ex-potes animaux de Tarzan (au bout du troisième, on commence à se dire que c’est peut-être un peu too much)… jusqu’à ce que, bien sûr, l’odieux Leon Rom ne commence à tisser sa toile…

Divertissement hautement efficace, Tarzan éblouit le spectateur grâce à une débauche d’effets spéciaux et à quelques scènes de combats rythmées : difficile, dans ces circonstances de s’ennuyer. Par ailleurs, l’équipe du film a fait l’effort de produire une intrigue historique pleine de bons sentiments qui tient plutôt la route, en mettant en scène un monarque despote prêt à tout pour s’en mettre plein les poches, représenté ici par un émissaire ambitieux et dangereux, auquel Christoph Waltz a su donner un semblant d’épaisseur. Saluons également le jeu du couple Greystoke, tous deux incroyablement beaux et séduisants (incarnés par Alexander Skarsgård, l’acteur star de True Blood et Margot Robbie, découverte dans Le Loup de Wall Street), qui campent un Tarzan et une Jane crédibles. Et n’oublions pas Samuel L. Jackson, qui joue le Dr Williams, l’acolyte américain de John Clayton, qui apporte une petite note d’humour bienvenue au film.

Tarzan, David Yates, Alexander Skarsgård, Margot Robbie, Christoph Waltz, Samuel L. Jackson,

En somme, Tarzan est vraiment un film efficace : on sent que l’équipe du film connaît les recettes du succès et les appliquent à la lettre, essayant de creuser ici ou là les personnages (Jane est un personnage sensible et vaguement torturé, affligée récemment par la perte d’un enfant. John, lui, n’a pas encore fait le deuil de sa « mère » singe. Le Dr Williams cherche à expier sa participation aux guerres indiennes outre-Atlantique). Cependant, Tarzan manque tout de même un peu d’âme et si, indéniablement, nous avons passé un très bon moment, et vu un sacré spectacle, on ne peut s’empêcher de penser qu’il manque un petit quelque chose… À vous d’en juger, le film est actuellement en salles !

Tarzan, David Yates, Alexander Skarsgård, Margot Robbie, Christoph Waltz, Samuel L. Jackson,

A propos Emily Costecalde 702 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.