J’ai lu avec Julia : Pas ton doudou ?

Pas ton doudou ?

LECTURE AVEC MA FILLE DE TROIS ANS — Les affaires de doudous, c’est du sérieux ! On ne plaisante pas avec ça ! Julia a trois exemplaires du même doudou, ça limite les risques de perte. La perte du doudou, c’est justement le thème de Pas ton doudou ?, un des albums qu’elle adore lire en boucle en ce moment.

Dans Pas ton doudou ?, un petit loup à l’air tout coquinou trouve un doudou. Chouette alors ! Il demande au lecteur si c’est le sien (Julia brandit ainsi un de ses lapins : « non, j’ai le mien ! »). Il va ainsi pouvoir le croquer (cris horrifiés de l’enfant). Mais arrive alors la petite Leona qui cherche sa peluche. Après un petit jeu où le loup se planque derrière le canapé et où le narrateur et l’enfant lecteur essaient de prévenir Leona, Leona débusque le loup et… lui met la misère. Vraiment. Le pauvre loup se prend une gueulante en pleine face mais bon, après tout… quelle idée de s’approprier les doudous des autres ?

Julia adore : une petite fille qui met la pâtée à un loup, au point de l’envoyer sangloter contre son propre doudou, c’est drôle, non ? L’adulte rigole aussi : c’est vrai que ça dédramatise la figure du loup, souvent angoissante pour l’enfant. Mais c’est vrai aussi que la virulence de Leona surprend, la petite ne se laisse clairement pas marcher sur les pieds, malgré ses grands yeux à la Disney et son air innocent. Le loup du livre, après tout, n’est qu’un petit louveteau pas bien méchant, même s’il dévoile des dents aiguisées et qu’il aime croquer les doudous (et peut-être même les enfants, qui sait !). Pour adoucir les choses, j’ai tendance à inviter ma fille à consoler le loup, tout en n’oubliant pas de rappeler la morale du livre : on ne vole pas ! Et on ne s’approprie pas les doudous des autres, encore moins pour les manger !

Côté dessin, c’est mignon comme tout : le loup a un petit air malicieux, il y a un joli contraste avec ses quenottes bien aiguisées et son côté adorable. Idem côté Leona, qui est à la fois mimi comme tout… et effrayante quand elle se met à hurler.

Je ne compte plus les fois où nous avons lu cet album : immense succès auprès de Julia qui sort pourtant tout doucement de la classe d’âge recommandée (entre 0 et 3 ans, Julia aura 4 ans au printemps). Sa petite soeur de 19 mois est encore un peu indifférente aux histoires, nous conseillons donc cet album entre 2 et 4 ans !

Pas ton doudou ?, Alex Sanders. L’école des loisirs, 2021.

A propos Emily Costecalde 887 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.