C'est tout chaud !

L’Architective, détective-architecte !

L'Architective, Mel Andoryss, Castelmore

FANTASTIQUE ADO — Mel Andoryss avait ouvert le bal des auteurs francophones publiés chez Castelmore. Alors que le tome 3 de sa série Les Enfants d’Evernight est sur le point de paraîte, elle publie un nouveau roman fantastique jeunesse, tout aussi bon : L’Architective.

Armand sera en retard pour son premier jour de lycée. Il aurait préféré ne pas se faire remarquer mais, en tant qu’architective, il doit honorer ses obligations. En effet, une enquête urgente lui a été assignée. Il est attendu dans un hôtel particulier où, grâce à son pouvoir, il accédera à l’âme du bâtiment pour percer un lourd secret de famille. La routine… sauf que rien ne se déroule comme prévu.
À peine rentré au lycée, la nouvelle élève de sa classe lui retourne le cerveau. Et ce n’est pas seulement parce qu’elle est jolie… Elle le rend littéralement malade ! Comme si cela ne suffisait pas, des inconnus ont découvert le secret d’Armand. La traque commence et la position de gibier n’est pas celle qu’Armand préfère…

L'Architective, Mel Andoryss, Castelmore

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la semaine de rentrée d’Armand est effrénée – car le roman tient sur une seule petite semaine, en effet. Non seulement il doit, sur les ordres de sa mère, arriver en retard le jour de la rentrée mais, en plus, sa vie est en danger. Or rien ne l’a préparé à ce qui lui tombe dessus. Mais Armand est plein de bonne volonté. On le cherche ? On va le trouver.
Comme dans Evernight, Mel Andoryss propose un univers original – à ceci près qu’il n’est pas imaginaire. On déambule en effet en région parisienne. L’originalité tient en fait au pouvoir d’Armand : celui-ci pénètre l’âme et les souvenirs des bâtiments, faisant défiler leurs architectures passées, leurs petits secrets et particularités. Or Armand visite tour à tour et de cette façon la cathédrale de Meaux et la Sainte-Chapelle : nul doute que vous ne verrez plus les bâtiments du même oeil après la lecture de ce roman !

Le roman est soigneusement documenté : qu’il s’agisse de la topographie parisienne, de l’histoire religieuse ou de l’Histoire tout court, on apprend une foule de choses sans même y penser !

De plus, l’histoire est parfaitement rythmée car Armand plonge à son insu dans un complot qui flirte avec l’ésotérisme et qui le dépasse très nettement. Le roman est riche en courses-poursuites (magiques ou réalistes), plans-catastrophe, petits stratagèmes et autres évasions minutées. D’ailleurs, le trio des protagonistes s’équilibre fort bien. Armand peut compter sur Malaurie et son sale caractère, ainsi que sur Cédric, son meilleur ami, spécialiste des idées de génie. Il est facile de s’identifier à l’un ou à l’autre des amis et tout aussi facile de s’y attacher tant ils dégagent une énergie communicative ! L’auteur met en balance, en plus, trois systèmes familiaux assez différents qui soulèvent une montagne de questions (chez Armand comme chez le lecteur). Outre l’aspect roman d’aventure hautement divertissant, L’Architective propose aussi une intéressante réflexion.

Les Enfants d’Evernight avait été une très bonne découverte ; L’Architective en est une excellente ! Voilà un roman à mettre aussi bien dans les mains des jeunes lecteurs que de leurs aînés !

L’Architective, Mel Andoryss. Castelmore, 2016.

A propos Oihana (437 Articles)
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

1 Commentaire le L’Architective, détective-architecte !

  1. Giovanni Boles // juillet 30, 2017 á 8:42 // Répondre

    J’ai adorer lire votre article. Je vais le transferer a mon groupe sur reddit. Je suis certain qu’il vont l’aimer. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*