C'est tout chaud !

Il y a un robot dans le jardin : l’OVNI de ce début d’année !

Il y a un robot dans le jardin, Deborah Install, Super 8

SCIENCE-FICTION — Oui, il y a un robot dans le jardin. Il est assis là, à regarder les chevaux dans le pré en face. Il ne paie pas de mine vraiment : il semble plutôt venir de Wall-E que d’I, Robot : c’est un petit bonhomme en ferraille, qui semble fait de bric et de broc. Quand Amy trouve le robot dans le jardin, elle va voir son mari Ben et lui demande de les en débarrasser. Il faut dire que dans une réalité où chaque ménage huppé a son androïde de ménage, cette boîte de conserve sur pattes fait tâche ! Que vont dire les voisins ?

Ben, il faut l’admettre, est l’archétype même du gentil loser, de l’adolescent attardé qui n’a jamais vraiment compris l’intérêt de devenir adulte. Depuis la mort de ses parents, il vit sur leur héritage, en se laissant porter par le courant. Travailler ? Non, c’est bien trop compliqué, et Ben pense n’être bon à rien. Alors forcément, il agace Amy, qui a soif de réussite sociale et professionnelle.

Alors Ben va voir le robot, mais au lieu de l’emmener à la déchetterie, il devient son ami. Et quand Amy, lassée de son manque de maturité, le quitte, Ben décide de prendre l’avion pour la Californie, son robot sous le bras, dans l’espoir de retrouver son propriétaire, ou du moins, de le réparer. Ce qui semblait simple à prime abord se mue en un véritable périple à travers le monde, sur les traces de l’histoire de ce petit robot par comme les autres.

Il y a un robot dans le jardin, Deborah Install, Super 8

En voilà un récit déroutant, parfois incroyablement naïf mais toujours extrêmement touchant ! Si le lecteur se surprend à vouloir secouer Ben plus d’une fois, il tombe irrémédiablement sous le charme enfantin de Tang, le petit robot à la personnalité bien trempée ! Celui-ci porte sur le monde un regard candide, comme un enfant en bas âge pourrait le faire. Et Ben fait tout d’abord office de baby-sitter plutôt médiocre : il faut dire que notre héros ne brille pas par sa débrouillardise et sa capacité à agir en adulte responsable. Mais il fait des efforts, c’est promis !

Et au fond, c’est ça Il y a un robot dans le jardin : un roman d’apprentissage, où Ben apprend à devenir adulte, comme s’il avait subitement un enfant à charge. Un enfant fait d’acier et de boulons, certes, mais un enfant tout de même avec ses questions incessantes et ses caprices à répétition… Maintes fois, on se demande où Deborah Install cherche à nous entraîner. On se sent 100% dérouté par ce véritable OVNI littéraire. Mais que ça fait du bien de sortir parfois des sentiers balisés pour emprunter de nouvelles roules… C’est exactement ce que fait Ben : il sort de sa routine, et part pour une aventure qui le baladera autour du monde. Chemin faisant, il devra apprendre à penser à quelqu’un d’autre qu’à lui-même, à prendre des décisions et les assumer. Il sortira de cette expérience grandi… et nous aussi !

Il y a un robot dans le jardin, Deborah Install. Super 8, janvier 2017. Traduit de l’anglais par Clara Gourgon.

A propos Emily Costecalde (612 Articles)
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.
Contact :Twitter

1 Commentaire le Il y a un robot dans le jardin : l’OVNI de ce début d’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*