Tous mes voeux

Le financement participatif, mis en lumière par My Major company, s’étend maintenant au monde du livre avec Bookly, qui donne la parole aux lecteurs en leur permettant de contribuer directement à la publication d’un livre, un vrai de vrai. Tous mes vœux est le premier roman édité par Bookly, ce nouveau moyen de contourner les aléas de l’édition traditionnelle. Alors, succès ou non ? Paru en novembre 2012, Tous mes vœux surprenait en se classant dans les  trente meilleurs ventes d’Amazon.

Tous mes voeux, Sebbagh

Philippe Sebbagh, l’auteur de Tous mes vœux, n’en était pas à son coup d’essai : ses aspirations d’auteur et ses difficultés à trouver les tables des libraires, il s’en ouvre dans son roman, où le lecteur découvre toute la difficulté de l’écriture et de la publication. Tous mes vœux, c’est l’histoire de Philippe, amoureux de sa meilleure amie, rencontrée au cours de tennis hebdomadaire. Il veut écrire, vit seul avec son chat. Elle est jeune, enthousiasme, se destine au journalisme. Un jour, Philippe sauve par hasard un homme d’un accident de la circulation. Pour le remercier, celui-ci lui propose d’exaucer dix de ses vœux, s’ils sont humainement réalisables.

Véritable OVNI littéraire, Tous mes vœux surprend par une incroyable liberté de style : des phrases courtes, parfois uniquement nominales, des dialogues à bâtons rompus, que le lecteur suit un peu comme un match de ping-pong.On se penserait au théâtre, dans l’alternance des répliques « elle » et « moi ». Cette vivacité du style font défiler les pages à toute vitesse, mais perd parfois le lecteur qui, s’il se laisse distraire quelques pages, se demande vite où l’auteur l’a mené. De véritables paragraphes nous manquent parfois, jusqu’à de longues pages où le style redevient conventionnel, tout en restant intéressant.

C’est décalé, inclassable, original. C’est une étrange comédie sentimentale peu commune, qui change agréablement des divers récits que l’on peut croiser habituellement. Jeux de mots et humour sont au rendez-vous. Nous suivrons l’aventure Bookly avec attention, et le parcours éditorial de Philippe Sebbagh avec intérêt.

Tous mes voeux, Philippe Sebbagh. Bookly éditions, 2012.

Par Emily

A propos Emily Costecalde 698 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

4 Commentaires

  1. Bonjour, et… au cas où ça pourrait vous tenter : ma toute première interview en direct sur Radio France Internationale, le 18 janvier de 9h10 à 9h30, rediffusée le soir : http://www.rfi.fr/emission/20130118-1-philippe-sebbagh-auteur-tous-voeux-editions-bookly

    Et les liens vers d’autres critiques sur ma page FB : https://www.facebook.com/philippe.sebbagh

    Merci à vous et bonne journée ou bonne soirée ou même bonne nuit, j’espère.

  2. j’ai beaucoup aimé la richesse et variété des dialogues, le ton ironique et la portée philosophique de ce livre sur le bonheur.

  3. C’est vrai, vous avez cent fois raison : c’est un livre sur le bonheur.
    Et, même si je n’ai jamais osé le dire jusqu’à ce soir, je pense très fortement que toute personne dépressive devrait pouvoir s’appuyer sur ce roman + la partie autobiographique qui suit : pour savoir que l’on peut avoir été suicidaire au dernier degré, depuis l’adolescence et pendant 15 ans, avoir dû lutter souvent heure par heure (allez, je tiens le coup encore une heure, parce qu’il y a deux personnes de ma famille qui n’ont pas mérité ça et ne le supporteraient pas), et, un jour, écrire un roman de ce style… où quels que soient les thématiques abordées, on sent que j’aime la vie, que je l’aime follement, et que ce n’était pas gagné d’avance.
    Pas gagné, mais pas perdu.
    Si, entre 16 et 31 ans, j’avais lu ce livre… alors, j’aurais su que rien n’était perdu. Et j’aurais pensé autre chose que : « Je le ferai quand Maman ne sera plus là. Et ce sera tant pis pour la seconde personne qui ne mérite pas ça. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.