Hunger Games : L’Embrasement : maintenant en DVD

On ne présente plus la dystopie (ou contre-utopie), genre qui a le vent en poupe, tant en littérature qu’au cinéma. Dans ce domaine, le premier volet de l’adaptation cinématographique d’Hunger Games a largement contribué à faire le succès du genre. L’Embrasement, second volet de la série, a reçu un accueil plutôt enthousiaste de la part des spectateurs.
Si vous l’avez raté au cinéma, vous allez pourvoir vous rattraper avec la version DVD !  

Katniss et Peeta ont donc survécu tous les deux à la 74e édition des Hunger Games et sont rentrés chez eux. Mais le répit est de courte durée : le duo entame la Tournée des vainqueurs au travers des différents districts de Panem. Là, ils constatent que la révolte gronde. Partout. En faisant pression sur le gouvernement et en réussissant à se sortir vivants de l’arène, Katniss et Peeta ont fait une grossière erreur : ils ont donné de l’espoir au peuple. Ce que le président Snow ne peut tolérer. Il menace donc Katniss : ou bien elle le soutient publiquement, ou bien toute sa famille, ainsi que celle de Gale, pourraient bien avoir de gros ennuis. Katniss se soumet, mais ne donne pas entière satisfaction, ses talents de comédienne étant assez limités… Le président Snow concocte alors une nouvelle surprise : la 75e édition des Hunger Games, en guise d’édition spéciale, piochera ses tributs parmi les survivants des anciennes éditions.
Au district 12, c’est le drame. Mais les « amants maudits » n’ont pas le choix : ils retournent dans l’arène. Avec des tueurs professionnels, et des survivants très aguerris.

the-hunger-games-2-l-embrasement-sera-en

La première chose que l’on puisse dire, c’est que cette adaptation est extrêmement réussie ! Autant le roman souffrait de quelques longueurs, autant ce film est dynamique, et bien mené. L’Embrasement, c’est 2h26 d’actions, de suspens, et d’émotions. Certes, tout cela est légèrement redondant avec le premier film : on retrouve la même misère dans les districts, on retrouve une arène, il s’agit à nouveau d’un combat pour la survie… Mais Francis Lawrence parvient à démontrer habilement l’absurdité de cet univers liberticide, et à lancer des pistes pour la suite. Ainsi, on comprend rapidement qu’il y une révolte en cours, mais que tout cela est soigneusement dissimulé aux habitants, et que les instigateurs ont prévu un vaste plan : si ce second volet sert véritablement de transition entre la première et la dernière partie, c’est une transition fort bien menée, et qui colle au mieux à l’intrigue romanesque. Les rebondissements s’enchaînent, et on a rarement le temps de souffler. Le film est porté par la très bonne interprétation de ses acteurs : le jeu est juste, le ton parfait, ils investissent leurs rôles à la perfection, et les effets spéciaux sont époustouflants. Plus sombre, plus intense, plus violent que le premier, L’Embrasement est aussi globalement plus réussi.

Voilà une adaptation qui devrait incontestablement plaire aux fans de la série littéraire, tant elle est réussie. Mais là où Francis Lawrence fait très fort, c’est en produisant un film extrêmement réussi, qui plaira également aux spectateurs n’ayant pas lu les romans de Suzanne Collins !

Hunger Games : L’Embrasement, réalisé par Francis Lawrence. Disponible en Blu-ray et DVD depuis le 27 mars 2014. 

Par Oihana

A propos Oihana 540 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.