Ne regarde pas, suite des aventures de Noa Torson

ROMAN ADO — Suite des aventures de Noa Torson, dont le premier opus a été adoubé par Harlan Coben, lui-même prolixe en romans du genre.

Règle #2 : ne cherche pas à découvrir la vérité.

Elle pourrait te tuer.

Après avoir mis à mal la corporation qui manipule le sinistre projet Perséphone (consistant à enlever des adolescents exclus du système – orphelins, sans domiciles fixes, en foyer…  – pour  en faire des cobayes vivants), Noa a mis en place l’Armée de Perséphone. Ces petits groupes d’adolescents rescapés du projet du même nom sillonnent les Etats-Unis pour prévenir les kidnappings de nouveaux jeunes.
Peter, de son côté, poursuit ses études à Boston et met à profit ses talents de hackeur pour soutenir l’Armée de Perséphone… à ses risques et périls.

Le premier tome était mené tambour battant et celui-ci poursuit dans la même veine : les scènes d’actions sont trépidantes et on a de nombreuses scènes de course-poursuite ou d’infiltrations à hauts risques à se mettre sous la dent, quoiqu’un peu moins que dans le tome 1. Le rythme est maintenu d’un bout à l’autre du roman, mais peut-être au détriment de l’originalité : en dépit de quelques révélations ponctuelles, le synopsis est assez balisé – mais néanmoins efficace.
Si, dans le premier opus, Noa était une as du clavier, dans celui-ci, c’est à Peter qu’échoient toutes les tentatives de piratage, la précédente craignant d’être sous surveillance. Le travail est donc réparti comme suit : à Peter d’assurer la veille informatique, à Noa de coordonner les actions musclées. D’ailleurs, celle-ci doute beaucoup et l’auteur la montre en difficulté face à un groupe d’adolescents réclamant un chef charismatique ; Noa reste l’adolescente sauvage et renfermée qu’elle était auparavant ce qui lui pose pas mal de tracas.

Ne regarde pas, Michelle Gagnon, Expérience Noa Torson, éditions Nathan

Le premier volume ne s’attardait guère sur les relations entre les personnages et le tir est corrigé dans ce volume. Malheureusement, c’est pour introduire de la romance dans le récit. Si l’on résume, Peter (désormais séparé d’Amanda – mais c’est compliqué) en pince pour Noa, laquelle en pince pour Zeke. Là-dedans, on ajoute une certaine Taylor qui aimerait semer la zizanie entre Noa et Zeke dans la deuxième partie du roman. C’est d’un compliqué ! D’autant que tout cela reste assez superficiel et c’est un peu dommage. De fait, le personnage le plus intéressant est Amanda, passée du statut de petite-amie-un-brin-collante à noyau de l’histoire. Entre son travail au Refuge, ses découvertes sur le réseau et son comportement, Amanda est le personnage le plus consistant – et, à vrai dire, celui qu’on a le plus hâte de retrouver.

En bref, après un premier tome hautement trépidant, ce deuxième volume est plus en demi-teinte. Si l’on retrouve l’aspect haletant du thriller, une partie des rebondissements trépidants a été remplacée par des amourettes adolescentes un tantinet agaçantes, à la longue. Espérons que le tome 3, N’oublie pas (à paraître le 4 février) viendra corriger la baisse de régime du volume 2 et clore la série en beauté.

Ne regarde pas, Expérience Noa Torson tome 2, Michelle Gagnon. Traduit de l’anglais par Julien Chèvre. Nathan, août 2015.

A propos Oihana 512 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.