Chroniques express #3 : roulez jeunesse !

Littérature jeunesse

EN BREF — Aujourd’hui, dans les Chroniques express, nous vous parlons littérature de jeunesse, avec des titres destinés principalement aux bébés et bambins ! Petit tour d’horizon de certaines de nos lectures récentes !

Bébé-lecteur : Le Petit Éléphant rose, Isabelle Gil

Le Petit Éléphant rose, Isabelle Gil 

Dans la jungle verte, une maman éléphant rose cherche son petit. Celui-ci vit des aventures extraordinaires : tour à tour gorille, grenouille, oiseau, lion, serpent, notre éléphanteau varie les plaisirs et les environnements, évidemment, ces animaux ne vivant pas dans les mêmes endroits.
Isabelle Gil a réalisé des dioramas qu’elle a photographiés. À chaque page, nos éléphants roses, tricotés au crochet, arpentent de la végétation en raphia, de l’eau en feuilles très fines, des nuages de coton, ou un nid de paille. L’illustration est donc originale et variée !
L’album, tout carton, devrait plaire aux petits bouts et accompagnera certainement plusieurs lectures de parents.

Le Petit Éléphant rose, Isabelle Gil. L’Ecole des loisirs, octobre 2018.

Par Oihana

Mini-lecteur : Grand chat, Petit Chat, Silvia Borando

Grand chat, Petit Chat, Silvia Borando

Miaou alors ! Dans cet album au coup de crayon minimaliste et efficace, Petit Chat et Grand Chat vivent en harmonie dans la même maison. Grand Chat est grand, calme et fort, tandis que Petit Chat est aventureux, mais tout petit, petit. Un jour, Petit Chat se met dans un sacré pétrin… mais apprend, sous l’égide de Grand Chat, qu’en procédant par étapes, on triomphe de tout. L’enfant retiendra que ce qui lui paraît insurmontable car il est trop petit est en réalité loin d’être impossible : grâce au parent qui le guide, l’enfant y arrivera, et deviendra à son tour grand. Un message sympathique et tout doux pour une histoire idéale pour l’heure du coucher !

En bonus : une application est disponible sur l’App store et Google Play !

Grand Chat, Petit Chat, Silvia Borando. Little Urban, 2018. Traduit par Laetitia Agostino.

Par Emily

Mini-lecteur : Une histoire à grosse voix, Emile Jadoul

Une histoire à grosse voix, Emile Jadoul

Papa Grenouille tente de mettre au lit ses trois petites grenouilles. Mais voilà que Léa, Gaspard et Gaston réclament une histoire à grosse voix. Alors, c’est parti ! Papa chauffe sa voix pour faire la grosse voix, éteint la lumière et… Il était une fois…
Ha oui, mais la grosse voix, ça fait un peu peur ! Et voilà nos petites grenouilles parties chercher un doudou, une veilleuse, ou faire un saut à la salle de bains. Retour au lit pour une histoire qui fait bien peur – et dont on n’aura, finalement, jamais le contenu !
Emile Jadoul met parfaitement en scène cette envie des plus petits de se faire très peur, tout en préférant le confort rassurant de la veilleuse, ou des bras des parents ! L’histoire, drôle et pleine de tendresse, devrait faire sourire les petits lecteurs dès 2 ans !

Une histoire à grosse voix, Emile Jadoul. L’Ecole des Loisirs, septembre 2018.

Par Oihana

Mini-Lecteur : Les Feuilles volantes, Carles Porta

Les Feuilles volantes, Carles Porta

L’automne est là… et voilà une lecture de saison, avec le premier volume des Contes de la vallée proposés par le Seuil jeunesse : Les Feuilles volantes. Appuyée par un graphisme tout en couleurs d’automne et en feuilles portées par le vent, l’album nous conte l’histoire d’un oiseau qui s’apprête à migrer vers le sud. Mais avant de partir vers l’été perpétuel et la chaleur, notre héros attend sa meilleure amie, une petite louve… Mais celle-ci ne vient pas. Et s’il lui était arrivé quelque chose ? Cet album parle d’automne, de musique, d’amitié : les illustrations, vraiment chouettes, sont parfois très colorées et chaudes, parfois plus sombres et sobres. L’histoire suit tantôt le petit oiseau, tantôt la petite louve.. Arriveront-ils à se retrouver ? On aime la poésie du texte, avec de bien jolies phrases telles que “Les feuilles se paraient de nouvelles couleurs et faisaient leurs adieux aux arbres. Le vent sautait et tourbillonnait comme un cheval sauvage“, et les illustrations riches en couleurs.

Les Feuilles volantes, Carles Porta. Seuil jeunesse, 2018. Traduit par Elsa Whyte.

Par Emily

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.