Témoins à abattre : un thriller tout public palpitant !

POLAR JEUNESSE — On ne présente plus le prolifique auteur Olivier Gay, mais cela vaut peut-être le coup de présenter la collection Flash Fiction de Rageot !
Flash Fiction a été pensée pour les lecteurs DYS, mais aussi les lecteurs en panne. Les textes sont visés par un(e) orthophoniste afin d’en faciliter la lecture : structures narratives simples, mise en page aérée, sujets adaptés à la maturité des lecteurs de 8 à 12 ans, mais aussi un contraste adouci pour reposer les yeux. Le dernier roman en date d’Olivier Gay, Témoins à abattre, est justement publié dans cette collection !

Alors qu’ils font du vélo en montagne avec leur classe, Yan et Pauline décident de fausser compagnie au groupe et de prendre la tangente. Les chemins forestiers recèlent de surprises et de petits défis techniques… mais aussi de sombres secrets. Alors qu’ils font une pause, Yan et Pauline sont témoins d’un meurtre. Pris en chasse par les tueurs en moto, les deux adolescents fuient de toute la vitesse de leurs pédales…

Avec ce titre, Olivier Gay renoue avec le thriller. L’intrigue débute, si l’on peut dire, sur les chapeaux de roue, Yan et Pauline s’échappant bien vite du chemin tracé de leur randonnée. Et le rythme ne diminue pas : à l’adrénaline de la balade menée à rythme très sportif succède bien vite celle de la course-poursuite qui s’engage. L’auteur augmente encore un peu le suspense en plaçant son intrigue en fin d’après-midi… à la tombée de la nuit. Les deux adolescents doivent donc gérer à la fois les deux tueurs à leur poursuite, mais aussi l’obscurité, la faim et le froid qui tombent dans une forêt qui leur est totalement inconnue.

L’intrigue, très linéaire, est facile à suivre. Malgré la brièveté de l’ensemble (aux alentours de 90 pages), elle est découpée en chapitres, ce qui la rend très attractive. Comme l’annonce la collection, le vocabulaire est assez simple, ce qui n’empêche pas le texte d’être bien écrit. D’ailleurs, ce roman rendrait parfaitement dans une lecture d’une traite, à voix haute.

Au fil des chapitres, les deux adolescents, qui ne se connaissent pas si bien que cela, s’entraident, se soutiennent, et se serrent les coudes : le récit montre bien comment l’adversité peut unir deux presque inconnus ! Inutile toutefois d’attendre un polar classique avec résolution du meurtre : ici, le propos est vraiment centré sur la fuite des deux personnages et sur leur folle errance dans la forêt – ce qui permet à la tension de ne jamais descendre.

Bref, si vous cherchez des textes très courts, de qualité, et adaptés aux lecteurs fâchés avec la lecture, pensez à jeter un oeil sur la collection Flash Fiction !

Témoins à abattre, Olivier Gay. Rageot (Flash Fiction), 14 octobre 2020.

A propos Oihana 600 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.