J’ai lu avec Julia : 10 escargots font la course

10 escargots font la course, Isabelle Gil

LECTURE AVEC MA FILLE DE TROIS ANS — À la crèche de mes filles, ils sont tous ULTRA fans des escargots. Il vous suffit d’aborder le sujet avec une des auxiliaires pour la voir soupirer, désabusée : « ah oui, à chaque passage dans le jardin, ils cherchent les escargots ». Et effectivement, avec ma fille aînée fraîchement scolarisée, c’est la petite routine du matin : chercher les escargots et les limaces sortis pour une promenade à la fraîche, après une nuit de pluie. Aussi, le thème du dernier album d’Isabelle Gil a particulièrement tapé juste : allez savoir ce que nos enfants trouvent particulièrement aux escargots… est-ce l’élégant tourbillon de leur coquille, leurs antennes intrépides ou leur manière particulièrement déterminée de ramper ? Je ne sais pas, moi, je les aime surtout avec du beurre et de l’ail. Ma fille est, elle, absolument fascinée. Coup de chance, les escargots sont nombreux juste devant la maison de nos voisins !

Aussi, 10 escargots font la course a-t-il été un de ses livres préférés ces dernières semaines. Comme le titre l’indique, l’album représente une course d’escargots : mais rien ne se passe comme prévu, et nos petits gastéropodes véloces prennent la tangente. L’un s’arrête pour téléphoner à sa mère, l’autre fait la sieste… un troisième préfère faire une pause lecture, un quatrième creuse un trou. Quant au plus motivé, il arrive au bout, salue la coupe destinée au vainqueur, mais fait demi-tour pour retrouver ses copains !

C’est, comme toujours avec Isabelle Gil, absolument ravissant, avec des mises en scènes soignées (à titre personnel, j’aime beaucoup le lavomatic spécial coquille). Julia aime qu’on lui lise cet album avant de dormir : assez rapidement, elle a maîtrisé des bouts entiers du texte, et aime se les répéter lors de la deuxième lecture (car chaque soir, je lis un album, puis elle se le lit toute seule avant l’extinction des feux). Elle prend plaisir à compter les escargots, tout va bien jusqu’à 6, puis on passe en général à 9, de nouveau à 4 avant d’arriver à un 14 dont on ne sait pas bien d’où il sort. Le décompte est fantasque, on l’avoue.

L’album la fait même cogiter un peu, car elle imagine la suite de la conversation de l’escargot qui téléphone (il dit « Caca boudin ! », Stephanie Blake serait contente) et se demande comment le gagnant de la course peut, sans bras, attraper la coup. Oui, c’est vrai ça, comment on fait ? Avec les antennes ?

En bref, un joli petit livre qui fait mouche ici et restera sûrement dans ses préférés tant que l’escargot aura du succès dans son panthéon personnel.

10 escargots font la course, Isabelle Gil. École des loisirs, rentrée 2021.

A propos Emily Costecalde 866 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.