Ainsi naissent les fantômes, Lisa Tuttle

Lisa Tuttle est spécialiste de l’horreur, de la fantasy et du fantastique ; elle est même considérée comme un maître de ce dernier genre, à l’instar de Richard Matheson, mais reste assez peu traduite en France. Mélanie Fazi a choisi sept de ses textes les plus fantastiques qu’elle présente dans Ainsi naissent les fantômes, qui a été récompensé par le Grand Prix de l’Imaginaire 2012.

Chaque texte semble commencer de façon assez banale, à l’image d’une histoire tout à fait normale : généralement, il y a un homme, une femme, une situation quotidienne, et de temps en temps une histoire entre les deux. Rapidement, un élément étrange se glisse dans les lignes, un élément que l’on n’identifie pas forcément au premier abord, mais qui contribue à l’installation d’une atmosphère forte, étrange, et parfois créatrice d’un certain malaise. Ainsi, dans Rêves captifs, on suit une enfant capturée par un pervers sexuel, qui la séquestre dans un placard sombre et exigu, dont elle réussit à s’échapper, par un moyen tellement incroyable que personne ne veut la croire : nulle description des sévices n’apparaît, seule la maltraitance psychologique (par l’enfermement) et l’évasion de l’enfant sont au centre du récit. C’est de la chute que provient le malaise, intense, mais qui démontre tout le talent de l’auteur. Les nouvelles sont extrêmement réussies et la chute invite souvent le lecteur à relire le texte, à la recherche des petits détails qui auraient pu lui mettre la puce à l’oreille.

Ainsi_naissent_les_fantomes_Folio_SF_lisa-tuttle

Les textes flirtent tour à tour avec la veine fantastique, la science-fiction ou la fantasy. Cette dernière affleure nettement dans La Fiancée du Dragon, la plus longue des nouvelles, une sombre histoire mêlant lignée magique, grotte, et dragon enfoui. La science-fiction, de son côté, est représentée avec Le Remède : dans la société du Remède, la population a été vaccinée contre toutes sortes de maladies. Contrepartie : le langage disparaît. Oral, écrit, toute communication et cela entrave la vie d’un couple. L’histoire est terrible, glaçante et, cette fois, on ne peut s’empêcher d’essayer d’imaginer les conséquences d’une telle évolution.
En somme, Mélanie Fazi a choisi sept petites pépites littéraires, des merveilles de nouvelles, ciselées à point, et qui permettent de renouer avec la meilleure veine de la littérature fantastique.

Le recueil se clôt sur une entrevue entre l’auteur et la traductrice, qui donne un éclairage plus qu’intéressant tantôt sur les textes, tantôt sur le travail de Lisa Tuttle. Les fantômes du titre, ce sont les rêves éveillés, les amours contrariés, les souvenirs perdus, ces pulsions inavouables mais pourtant si communes. Les fantômes, c’est ce qui attend entre les pages de ce recueil : un recueil idéal pour frissonner, s’interroger, plonger dans des univers fantasmagoriques que l’on quitte à grand regret !

Ainsi naissent les fantômes, Lisa Tuttle. Folio SF, mai 2014. Nouvelles choisies et traduites de l’anglais par Mélanie Fazi. 

Par Oihana

A propos Oihana 579 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

7 Commentaires

  1. Un excellent recueil de nouvelles fantastiques. De quoi bien frissonner. À noter, si ça t’intéresse, qu’un autre recueil de nouvelles de l’auteur a été publié il y a peu aux éditions Dystopia.

  2. Et voilà… il ne faudrait jamais consulter les sites littéraires un dimanche, quand les librairies sont fermées… après avoir lu cet article, je n’ai qu’une envie : avoir ce livre entre les mains ! Je fonce à la librairie dès demain, et je séquestre la libraire si elle ne l’a pas en magasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.