Gone Girl, du grand, très grand Fincher

Gone Girl de David Fincher, avec Ben Affleck et Rosamund Pike, nous raconte comment, suite à la disparition inexpliquée d’une femme, un couple parfait révèle des failles. Ce nouveau long métrage du réalisateur de Seven et Fight Club, est un véritable thriller satirique sur l’intrusion des médias et de l’opinion publique dans nos vies privées, qui va vous surprendre.

« Après avoir vu ce film, quinze millions d’Américains vont divorcer. » C’est ce que David Fincher a déclaré au sujet de ce film qui met à mal le couple et montre comment une union, si parfaite soit-elle, peut se dissoudre dans le doute.

Cela fait cinq ans que Nick (joué par Ben Affleck) et Amy (joué par Rosamund Pike) vivent le parfait amour et forment aux yeux de leurs proches un couple modèle. Jusqu’à leur cinquième anniversaire où tout bascule… Nick découvre dans leur maison un chaos incompréhensible et signale immédiatement la disparition de son épouse aux autorités. Sous la pression de la police et l’affolement des médias et de l’opinion public, l’image du couple modèle va s’effriter lentement mais surement. Une maîtresse cachée révélée au grand jour choque l’Amérique puritaine. Soudain, Nick a trop de choses à se reprocher pour ne pas devenir le suspect idéal.

David Fincher a ici l’envie de raconter l’envers du rêve américain, d’envisager une perception romantique du monde ainsi qu’une part sombre, de radiographier les couples ou de montrer comment la crise a transformé leur vie de rêve en cauchemar dans une de ces nombreuses banlieues chic où même les stéréotypes ont quelque chose de mystérieux. Le réalisateur met l’accent sur une société ivre de vérités, de sensationnel ainsi qu’une intimité violée par l’intrusion des médias.

David-Fincher-Il-y-a-un-twist-dans-Gone-Girl-mais-tres-franchement-ce-n-est-pas-ce-qui-m-interessait_portrait_w532

Si la fin de Gone Girl diffère légèrement de celle du livre (Les Apparences, Gillian Flynn, Le livre de poche, 2013), les changements apportés par David Fincher se justifient à l’écran. On passe un très agréable moment pour ce film, mais pas que. C’est un chef-d’œuvre ! Eh oui, osons-le ! Un chef-d’œuvre ! L’histoire est un peu tordue, voire choquante mais c’est ce qui fait de ce film une pépite. Ben Affleck excelle dans son rôle, Rosamund Pike est quant à elle époustouflante, parfois tout bonnement effrayante. Un thriller excellent, croyez-le, vous ne serez pas déçus !

 Par Kévin Costecalde

A propos Kévin Costecalde 301 Articles
Passionné par la photographie et les médias, Kévin est chef de projet communication. En 2012, il a lancé le blog La Minute de Com, une excellente occasion selon lui d'étudier les réseaux sociaux et l'actualité. Curieux et touche-à-tout, Kévin aime les challenges, les voyages et l'ironie.

3 Commentaires

  1. Je ne comprends pas vraiment en quoi la fin diffère. J’avais lu que Gillian Flynn avait écrit une fin différente pour le film, mais je ne vois pas ce qui change fondamentalement.

      • Très fidèle au roman, pas vraiment de reproche à faire. Mais je m’attendais tellement à une fin radicalement différente de celle du livre que j’ai été un peu déçue. En même temps j’avais tellement adoré le roman, c’était dur de m’enthousiasmer autant avec le film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.