Direction Calico, ville fantôme de l’Ouest !

Calico Ghost Town, ville fantôme, Californie

Il y a environ 130 ans, Calico était une de ces villes toutes neuves qui ont poussé comme des champignons en Californie. Les prospecteurs en quête de minerai et tout particulièrement d’argent y ont posé leurs valises et la région de Calico est devenue une des plus prospères de l’état.

Calico est officiellement née en mars 1881. Six ans plus tard, la ville était déjà à son apogée et comptait 1 200 habitants, vingt-deux saloons et même un quartier chinois. Plus de cinq cents mines se trouvaient dans les environs immédiats de la ville mais dès 1888, la population est retombée à 500. Comme la plupart des villes pionnières de l’Ouest, Calico a commencé à décliner quand l’once d’argent est passée de 1,31 USD à 0,63 USD… Effectivement, lorsqu’on se penche sur les recensements successifs de cette petite ville, on voit que la population est ultra fluctuante : 800 habitants en 1889, 80 l’année suivante, puis de nouveau 300… A Calico, ça va, ça vient !

Calico Ghost Town, ville fantôme, Californie

Aujourd’hui, Calico est une des quelques villes minières fantômes qui restent encore debout et ont été transformées en ville musée. En 2001, seules huit personnes y vivaient encore. Aujourd’hui, Calico est devenue une attraction touristique. Située dans la région de Barstow, en Californie du Sud, Calico propose de nombreuses attractions : vous pouvez y camper, y manger, visiter une des anciennes mines et acheter tout un tas de souvenirs. Ils proposent même une chasse aux fantômes pour Halloween. Il n’y a pas à dire, le mécanisme touristique est bien rodé. L’entrée est à 8 USD par adulte.

Concrètement ? Calico est probablement devenu un piège à touristes, vous y êtes incités à dépenser dans quasiment tous les bâtiments que vous pouvez y visiter. Pourtant, Calico a un certain charme, celui des villes de pionniers : on a un peu l’impression d’être dans La Petite Maison dans la prairie, si ce n’est qu’on est perdu au cœur du désert et qu’il fait une chaleur digne d’un four (ça devait être sympa, l’été là bas en 1887 !). C’est un lieu hors du temps, qui fait certes un peu toc, mais est tout de même à voir. C’est la seule ville fantôme que nous avons visité, lors de notre trajet entre Los Angeles et Kingman.

Découvrez plus d’informations sur le site de cette ville fantôme. On vous laisse en photos…

Calico Ghost Town, ville fantôme, Californie
Perdue dans le désert, voici Calico !

11825822_10206706928728965_3405442862202438077_n

Calico Ghost Town, ville fantôme, Californie

Calico Ghost Town, ville fantôme, Californie

CalicoTownMap

A propos Emily Costecalde 667 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

4 Commentaires

  1. Ca doit être tellement cool de visiter ça 😮
    Même si c’est un piège à touristes c’est quand même incroyable de se dire que des villes sont complètement désertées comme ça. Encore plus dingue pour les villes contemporaines ceci dit comme à Détroit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.