Petit manuel des ours à l’usage des aventuriers débutants

ALBUM JEUNESSE — Michelle Robinson est auteure de livres jeunesse ; David Roberts, quant à lui, a d’abord travaillé dans le stylisme, avant de se lancer dans l’illustration. Ensemble, les deux auteurs britanniques signent Petit manuel des ours à l’usage des aventuriers débutants, un album vif et bourré d’énergie !

Vous pensez être prêts à partir en forêt, à la rencontre des ours. Mais l’êtes-vous réellement ? Savez-vous, par exemple, qu’il existe de grandes différences entre les ours bruns et les ours noirs ? Savez-vous quoi mettre dans votre kit de survie ? A ce propos, un seul conseil : prévoyez des chewing-gums !

On suit donc un petit aventurier qui n’a pas froid aux yeux mais que l’album, sur un ton quasi documentaire, s’évertue à mettre en garde : on passe dès lors en revue les types d’ours, leurs caractéristiques, et ce qu’il convient de faire pour s’en prémunir.

L’album est extrêmement drôle : en effet, on dirait que ce sont les illustrations qui président au texte, lequel s’adapte au fur et à mesure. Ainsi, l’histoire débute en expliquant qu’il est rarissime de croiser des ours, puis notre randonneur croise, coup sur coup, un ours noir et un ours brun. Le texte s’adapte donc à ces deux rencontres aussi inopinées que malencontreuses, tout en multipliant les adresses aux lecteurs.

Petit manuel des ours à l'usage des aventuriers débutants, Michelle Robison, David Roberts, Little Urban

Les dessins sont à l’avenant : David Roberts dessine de grands gros ours opposés à un enfant, certes un peu frêle, mais lourdement équipé. Le décor, minimaliste, permet de faire ressortir les aspects comiques des différentes situations… ou tragiques !

Un album assez drôle, à proposer aux aventuriers en herbe… tout en leur rappelant, tout de même, les véritables règles de précaution face à des ours, pour ceux qui risqueraient d’en croiser en forêt !

Petit manuel des ours à l’usage des aventuriers débutants, Michelle Robinson & David Roberts. Little Urban, 14 octobre 2016. Traduit de l’anglais par Véronique Mercier-Gallay. 

A propos Oihana 472 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.