Que mettre au pied du sapin ? La blogo vous répond !

Noël, conseils de lecture

CONSEILS DE LECTURE — Ho, ho, ho ! Nous voilà déjà mi-décembre. Il est venu le temps des ultimes courses de Noël pour les retardataires qui ont encore une semaine pour se précipiter en librairie… Pas d’idées ? Pas de panique, Café Powell et quelques blogueurs dont nous aimons le travail viennent à la rescousse avec quelques idées de livres à mettre au pied du sapin ! Enthousiasme garanti !

Le conseil de Camille, du blog “Liseron d’hiver” : Axolot, de Patrick Baud (Delcourt)

Axolot, Patrick Baud, Delcourt

Patrick Baud est un spécialiste de l’étrange, du merveilleux et de l’étonnant. En 2009, il a créé le blog Axolot où il y partage ses découvertes. En 2013 naissait également la chaîne YouTube éponyme. Le succès de son travail de recherche et de vulgarisation a permis de décliner Axolot sous forme de très jolies bandes dessinées. En grande curieuse, j’ai été très vite embarquée dans l’aventure Axolot (dès 2012 si je me rappelle bien) et la version BD n’a fait que prolonger le plaisir. Hé oui, les BD sont des vrais livres et c’est bien pour ça que je vous conseillerais au moins celles-ci !

Présentées sous forme de cabinet de curiosités et illustrées par plus d’une dizaine d’artistes à chaque fois, les quatre tomes sortis regroupent des histoires vraies parfois méconnues et toujours étonnantes. Le ton y est souvent drôle, parfois plus dramatique voir rêveur mais la fascination est toujours là. Patrick Baud et ses équipes de fiers dessinateurs s’attaquent à tout les sujets : sciences, Histoire, personnalités ou traditions, pathologies rares… Tout y passe.

Aussi, je ne peux que recommander cette série pour vos achats de Noël. Tout d’abord parce que ces bandes dessinées sont, il faut le dire, très belles, tant grâce à la mise en page soignée que grâce à la couverture au titre tout en dorures. Les trois premiers tomes ont même été regroupés dans un coffret de toute beauté. Mais à mes yeux, ce qui en ferait un parfait cadeau, c’est surtout le potentiel d’émerveillement que contiennent ces pages. Il y aura de quoi animer les discussions post-réveillon. D’ailleurs, je m’étais fait offrir le troisième tome à Noël l’an dernier et je continue de penser que c’était une excellente idée !

En bref, c’est un parfait cadeau pour tout curieux qui se respecte, qu’il soit petit, grand, scientifique ou rêveur…

Le conseil de Coralie, de “Café Powell” : Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, de JK Rowling, version illustrée par Jim Kay (Gallimard Jeunesse)

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, JK Rowling, Jim Kay, Gallimard Jeunesse

Tout le monde a au moins un fan absolu de Harry Potter dans son entourage. Pour lui faire plaisir, rien de plus simple, il suffit de miser sur la magnifique version illustrée du tome 3 de la série. Une lecture pleine d’enchantements au coin du feu, pour se plonger dans cette saga qu’on ne présente plus. Les illustrations de Jim Kay sont magnifiques et offrent une multitude d’ambiance de lecture : tantôt sombres et inquiétantes, tantôt légères et drôles (comme une dragée surprise). On appréciera également les différents niveaux de lecture et les symboles à décrypter dans les illustrations tout au long du livre. Cet album permet également de redécouvrir les textes en s’affranchissant des choix cinématographiques qui ont pu être faits et mettent en lumière des détails parfois oubliés du texte de JK Rowling.

Pour les petits (et les grands) fans de magie ! Et n’oubliez pas, « trois tours devraient suffire » …

Le conseil d’Emily, du blog “The American Break” : Un fantôme américain, d’Hannah Nordhaus (éditions Plein jour)

Un fantôme américain, Hannah Nordhaus, éditions Plein jour

On a tous un membre de la famille féru de généalogie, ou qui s’intéresse aux fantômes : avec Un fantôme américain, vous faites coup double ! Cette passionnante enquête familiale, qui montre de surcroît à quoi ressemblait la vie à la frontière américaine et quel était le quotidien d’une épouse allemande “importée” en Amérique, s’intéresse aussi bien à la personnalité des ancêtres de l’auteur, qu’à la manière dont se constitue une légende familiale. Ici, le personnage de Julia, devenue un fantôme hantant un hôtel de Santa Fe, est absolument fascinant. L’auteure s’intéresse également au phénomène des médiums, du XIXe siècle à nos jours. On se régale de bout en bout avec cette lecture, ça se lit comme un roman, et ça a pourtant la précision d’un document. Tout y est vrai !

Le conseil de Fanny, du blog “Livresquement” : Les Carnets de Cerise, de Joris Chamblain et Amélie Neyret (Soleil)

Les Carnets de Cerise, Joris Chamblain et Amélie Neyret, Soleil

Les Carnets de Cerise est une série de bande-dessinée en cinq tomes dont le dernier vient tout juste de paraître. Cerise est une petite fille d’une dizaine d’années qui vit seule avec sa mère ; curieuse, intelligente et sensible, elle se lance avec enthousiasme dans des enquêtes, accompagnées de ses deux meilleures amies. Chaque livre présente une nouvelle histoire que l’on pourrait théoriquement lire indépendamment, mais l’on prend encore plus de plaisir à voir Cerise évoluer de tome en tome.

Petits et grands, lecteurs passionnés ou nouveaux lecteurs apprécieront cette série de bande-dessinée pleine de tendresse qui semble faire l’unanimité. Les thèmes abordés sont nombreux et les personnages y sont incroyablement attachants. Chaque tome semble meilleur que le précédent, les sujets se faisant de plus en plus touchants et profonds. Le doux coup de crayon d’Amélie Neyret est à l’image du texte et les dessins aux couleurs pastel sont un vrai plaisir pour les yeux !

Les Carnets de Cerise me semble donc être un cadeau de Noël parfait qui fera sans aucun doute des heureux. Un avantage supplémentaire à offrir une bande-dessinée ? On prend toujours autant de plaisir à les lire, les relire ou juste à les feuilleter pour admirer les illustrations !

Le conseil de Sia, du blog “Encres et calames” : Je serai cet humain qui aime et qui navigue, de Frank Prévot & Stéphane Girel (éd. HongFei)

Voilà un album que l’on recommandera de 8 à 800 ans !

C’est l’histoire d’un jeune garçon qui, comme tous les étés, part en vacances chez son grand-père, marin à la retraite, bourru et taciturne. Sur la plage, l’enfant ramasse un coquillage, dans lequel il dit entendre un poème, qu’il tentera de traduire pour son grand-père, qui n’y entend qu’une tempête maritime. Une invitation à la rêverie, à la poésie, au voyage, soulignée par de sublimes illustrations !

Le deuxième conseil de Sia, du blog “Encres et calames” : Dans la combi de Thomas Pesquet, de Marion Montaigne (Dargaud)

Dans la combi de Thomas Pesquet, Marion Montaigne, Dargaud

Voilà LA BD que vous pourrez offrir à tout le monde : pas besoin d’être un crack en science, car Marion Montaigne rend les concepts les plus pointus aisément compréhensibles et ce en quelques coups de crayons. Si vous n’avez pas suivi les péripéties de Thomas Pesquet, elles vous seront familières à l’issue de la lecture, l’illustratrice ayant suivi les astronautes depuis les débuts de leur préparation à leur retour sur Terre.

Point bonus ? C’est bourré d’humour ! A tel point qu’il est difficile de ne pas rire en découvrant les (més)aventures spatiales de l’astronaute français et de ses coreligionnaires ! En bref, une BD hautement divertissante et grâce à laquelle on apprend plein de trucs : ce serait dommage de passer à côté !

A propos Emily Costecalde 646 Articles
Emily est tombée dans le chaudron de la littérature quand elle était toute petite. Travaillant actuellement dans le monde du livre, elle est tout particulièrement férue de littérature américaine.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.