Que faire à Florence en moins de 48h ?

VOYAGE — Bienvenue à Florence (ou Firenze dans sa version originale), emblème de la Renaissance, et berceau de la puissance des Médicis. Que vous soyez là pour un (trop) court weekend, ou de passage pour visiter l’intégralité de la Toscane, Florence est une ville qu’il vous faut à tout prix visiter. Petite mais dense, elle possède un charme indéniable, véritable concentré d’Histoire et d’œuvres d’art. Mais que faire quand on a moins de 48h devant soi ?

Si peu de temps et pourtant tellement de choses à voir : la décision est facile à prendre, il faut se concentrer sur le centre historique de la cité. Ce quartier, piéton et relativement restreint, est idéalement placé entre le Duomo (la fameuse cathédrale) et l’Arno. Si, en été, il semblerait que les rues soient engorgées de touristes éblouis par les splendeurs de la ville, l’escapade hors saison est également fort agréable (avec néanmoins un bémol sur la météo). Il est extrêmement facile à rejoindre, que ce soit depuis la gare routière (et la navette de l’aéroport de Florence), ou depuis la gare centrale. De plus, nul besoin de penser aux transports en commun, tout se fait aisément à pied.

Un peu d’histoire

Côme de Médicis (1389-1464), banquier et fondateur de la très connue dynastie des Médicis, était un humaniste convaincu. Sa grande richesse lui a permis de devenir un mécène très important de la ville de Florence et d’encourager les Arts sous toutes leurs formes dans sa belle cité. Ce mouvement artistique sans précédent fut également accompagné de réflexions philosophiques et politiques extrêmement novatrices et intéressantes pour l’époque. Ainsi, Florence a su accueillir en son giron quelques noms illustres comme Léonard de Vinci, Nicolas Machiavel, Dante, Botticelli ou encore Brunelleschi. Chacun, à sa manière, a participé à l’âge d’or de cette cité et laissé des empreintes indélébiles que l’on peut encore admirer aujourd’hui.

Les visites incontournables

Florence en moins de 48h !

♦ Le Duomo   

La cathédrale Sainte-Marie-de-la-Fleur (ou Santa Maria del Fiore en italien) est l’emblème de Florence, vous ne pouvez donc y échapper. Elle appartient à un ensemble plus grand et parfaitement reconnaissable grâce à sa façade de marbre, constitué de la cathédrale, du baptistère, du campanile, de la crypte et du musée. Le billet, que l’on peut acheter sur la place (Piazza del Duomo), donne accès à tous les monuments et est valable 72h à partir de la visite du premier monument. Attention, si vous souhaitez monter tout en haut de la coupole, il vous faudra, en plus de l’achat du billet, réserver gratuitement un créneau de visite : les places partent très vite, soyez prévoyants ! Un peu moins prisée des touristes, l’ascension du campanile est également exceptionnelle (82 mètres et environ 400 marches tout de même …) : la vue sur la cathédrale, son dôme et sur toute la cité de Florence est à couper le souffle. Enfin, soyez également patients pour pouvoir visiter l’intérieur de la cathédrale : il y a souvent 30 à 60 minutes d’attente. Le musée ravira également tous les amateurs d’art puisqu’il abrite tous les trésors autrefois exposés dans la cathédrale ou dans le baptistère (qui, quant à lui, est connu pour ses portes du Paradis et pour avoir servi à baptiser Dante).

Florence en moins de 48h !

♦ Le palazzo Vecchio

Direction la Piazza de la Signoria, la place la plus connue de Florence. Sur cette magnifique place se dresse un palais-forteresse imposant, qui a abrité le cœur de la vie politique de la ville médiévale. Selon les périodes de l’année, le musée peut être ouvert jusqu’à minuit, ce qui peut être très intéressant pour les visites nocturnes. Il existe également des visites guidées à thèmes, qui sont très prisées : les passages secrets du « Palais Vieux », ou encore « L’Enfer de Dante ». Ce palais est d’ailleurs le point de départ du corridor de Vasari, qui permettait aux Médicis d’aller directement au Palazzo Pitti, de l’autre côté du fleuve, sans avoir besoin de sortir et ainsi se prémunir contre une éventuelle attaque.

Florence en moins de 48h !

♦ Le Ponte Vecchio

Après cette première journée bien remplie, pourquoi ne pas flâner dans la ville pour aller admirer le coucher de soleil sur le Ponte Vecchio, le pont emblématique de Florence, construit en 1345 ? Unique en son genre, il abrite encore aujourd’hui des boutiques de joaillerie, et ce depuis le XVIème siècle. Un prince de la ville, incommodé par les odeurs des boucheries situées sur le pont, a en effet ordonné que les boutiques nauséabondes soient remplacées par des bijouteries.

♦ La galerie des Offices

Florence en moins de 48h !

Cette visite est tout bonnement incontournable. Ce musée (l’un des tout premiers au monde), abrite des chefs d’œuvre de la Renaissance des plus grands artistes italiens (mais pas seulement). Ne loupez pas les salles consacrées à Botticelli, ou De Vinci ! Si l’attente à l’extérieur du musée est assez longue (presque 90 minutes hors saison), cela se justifie néanmoins par des conditions de visite plutôt agréables. En régulant le nombre de visiteurs à l’entrée, cela permet de fluidifier la visite. Sachez néanmoins que vous pouvez vous épargner cela et réserver un créneau en achetant votre billet sur internet (moyennant un supplément de 4 euros).

Florence en moins de 48h !Florence en moins de 48h !

♦ Le Musée Galilée

Moins prisé des touristes, le musée de l’histoire des sciences est une vraie bonne surprise. Tout à côté de la galerie des Offices, sur les berges de l’Arno, ce musée rend hommage à Galileo Galilée, invité dans la ville en 1610 à la demande des Médicis. Il abrite une collection fascinante d’instruments scientifiques provenant des collections personnelles des Médicis et de la maison de Lorraine, dont un télescope qui a réellement appartenu à Galilée.

Et voilà, notre folle excursion florentine touche déjà à sa fin. Une seule certitude, il faudra revenir admirer les autres splendeurs de cette ville !

Par Coralie

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.