Orgueil et Destinées : 50 nuances de romance

ROMANCE INTERACTIVE — Si vous êtes nés dans les années 1980, vous avez sans doute joué, armé de vos dés et de votre crayon, aux Livres dont vous êtes le héros, qui ont fait le bonheur des rôlistes en herbe. On pensait le genre tombé en désuétude mais, manifestement, certains lui ont trouvé quelques charmes… puisqu’Albin Michel a publié cette année, dans sa collection #AM, une romance conçue sur le principe du Livre dont vous êtes le héros, signée Kitty Curran et Larissa Zageris.
Cette fois, point de quête épique à accomplir, si ce n’est celle du mari parfait… et on verra qu’il n’est pas aisé à débusquer !

Vous incarnez une jeune londonienne de 28 ans, dans la haute société anglaise de l’époque pré-victorienne (fin XVIIIe, début XIXe, donc). Vos parents sont morts, vous laissant seule et sans le sou, sous la coupe d’une horrible vieille tante acariâtre dont vous êtes la dame de compagnie – comprendre : le souffre-douleur. Or, la saison des bals vient de débuter, le champ des possibles s’ouvre à vous et titille votre sens de l’aventure. Qu’allez-vous faire ? Quel chemin allez-vous suivre ? Allez-vous…
– suivre Sir Benedict Granville dans une curieuse et rocambolesque histoire de succession ?
– vous tourner vers le capitaine Angus McTaggart, un beau highlander au cœur d’or, mais au passé trouble, et l’aider avec son orphelinat ?
– devenir la préceptrice du fils de Lord Garraway Craven et aider son ténébreux paternel à faire la lumière sur les activités surnaturelles ayant lieu dans son manoir ?
– ou bien embarquer pour Le Caire avec Lady Evangeline Youngblood dans une course contre la montre pour trouver le Temple Perdu d’Hator ?

Orgueil et Destinées : la romance dont vous êtes l’héroïne, Kitty Curran et Larissa Zageris, Albin Michel

Inutile de nier : les codes du genre (du livre interactif) sont clairement respectés ici, les dés, crayons et carnets de notes en moins. Le livre ouvre donc sur une présentation des personnages, de la situation et de l’intention. Ensuite, c’est tout de suite à vous de jouer, ou presque ! Car les deux-trois premières scènes sont intégralement guidées et ne vous laissent guère de choix (sinon celui de reprendre immédiatement dès le début).
À la suite de quoi, vous avez le choix entre quatre destinées toutes plus aventureuses les unes que les autres, surtout dans le contexte du XIXe siècle. Les romances, pour leur part, sont truffées de clichés, à tel point qu’il est difficile de ne pas sourire en lisant les différentes trajectoires. Les réactions sont très exagérées, les dialogues survolés et survoltés, les personnages extrêmement prompts à jeter aux orties prudence et vêtements. Évidemment, les amateurs et amatrices de romances seront peut-être désarçonnés par l’excessive rapidité des histoires de cœur, mais c’est le prix à payer pour autant de parcours différents en si peu de pages.

D’autant que les histoires sont assez variées : amours de jeunesse que l’on retrouve subitement, chasse au trésor, loups-garous, fantômes, duels et autres traversées de landes battues par les vents, il y en a pour tous les goûts en matière de romantisme et de scènes sensuelles. Celles-ci, truffées de métaphores toutes plus colorées les unes que les autres sont très explicites et peut-être un brin trop nombreuses et détaillées pour un jeune public.

Si l’ensemble a des petits airs de 50 nuances de Grey, les divers font chapitres font également des références explicites aux grands classiques du XIXe siècle ou de la littérature sentimentale, au fil des pages. Ne vous étonnez donc pas de croiser des motifs austeniens, des répliques dignes d’Outlander ou des références aux écrits des sœurs Brontë de-ci de-là.

En somme, Orgueil et Destinées ne révolutionne ni le genre de la romance, ni celui des livres dont vous êtes le héros mais, pour peu que soyez disposée à prendre le tout au deuxième degré, le livre offre un bon divertissement et sort quelque peu des sentiers battus. Et si tout cela vous laisse perplexe, un petit extrait est disponible sur le site de l’éditeur.

Orgueil et Destinées : la romance dont vous êtes l’héroïne, Kitty Curran et Larissa Zageris. Albin Michel (#AM), juin 2018. Traduit de l’anglais par Anne-Sylvie Homassel.

A propos Oihana 538 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

3 Commentaires

  1. Perplexe oui parce que clairement la romance historique n’est pas vraiment à la mode chez les ados mais plutôt plus tard. Et vu ce que tu dis sur les scènes sensuelles est-ce vraiment un livre jeunesse ?

  2. Pour moi ce n’est vraiment pas jeunesse, d’ailleurs on ne l’a pas répertorié tel quel sur le site ; young-adult, à la rigueur, mais plus pour la partie « adult » que vraiment « young » (donc pour nous ça passe chez les adultes) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.