Star Trek : science ou fiction ?

BEAU-LIVRE — Peut-être êtes-vous fan de Star Trek depuis la première heure, ou peut-être avez-vous profité de la nouvelle série Discovery, actuellement diffusée par Netflix. Peut-être n’avez-vous d’ailleurs vu ni les originaux, ni la petite dernière. Ce qui ne vous empêchera sans doute pas de vous poser sérieusement la question à propos de cet univers : science, ou bien fiction ?
Ethan Siegel est docteur en astrophysique et, on s’en doute, fan de Star Trek depuis son enfance. Ses deux passions alliées lui ont permis de signer ce beau – et instructif – livre consacré à la saga emblématique.

Découpé en six grands chapitres, le livre étudie successivement les thèmes suivants : technologies des vaisseaux, armement et défense, communications, informatique, technologies civiles et, pour finir, médecine et biologie. Certaines parties peuvent prêter à sourire au premier abord, comme l’informatique, lorsqu’on la découvre au sommaire. Mais il faut se rappeler qu’en 1966, à la première parution de Star Trek, les ordinateurs (qui faisaient la taille d’une pièce entière !) n’étaient pas aussi répandus qu’aujourd’hui.
Donc en plus de nous parler de toutes les merveilles technologiques recelées dans la saga, Ethan Siegel nous donne un bon aperçu de l’histoire réelle de ces technologies et de leur évolution (ou au contraire, de leur stagnation).

Au fil des chapitres, on en apprend donc plus sur des éléments phares de Star Trek comme la distorsion, la téléportation, les phaseurs ou encore les holodecks.
Chaque technologie est longuement décrite, à grands renforts d’images (en couleurs) tirées des films, mais aussi de notre univers, lorsque la science a rejoint la fiction. Lorsque c’est nécessaire, l’auteur a ajouté des schémas scientifiques, qu’il s’agisse d’expliquer les dessous d’un rayon tracteur ou l’effet des benzodiazépines sur le corps.
Si tout cela est vraiment intéressant, c’est peut-être aussi là que l’on atteint la limite de l’ouvrage : certains paragraphes sont très ardus à décrypter, sans que l’on sache si cela vient de la traduction, ou d’un texte original parfois un peu confus. De même, si les schémas sont parfaits pour illustrer le propos, certains s’avèrent un tantinet obscurs, en raison d’un manque d’explications.

Du reste, est-ce bien gênant ? Sans doute pas, car le livre s’adresse avant tout aux fans de la saga, dont on suppose qu’ils ont acquis un bagage suffisant pour comprendre de quoi il retourne, ou bien aux passionnés de science qui, alors, se fondront aisément dans le texte.
Bref : si dans vos proches quelqu’un correspond à l’une ou l’autre des catégories et qu’il vous manque encore de quoi exposer sous un certain sapin, Star Trek : science ou fiction ? pourrait bien vous dépanner !

Star Trek : science ou fiction ? Ethan Siegel. Trad. de l’anglais par Sylvain Taisant. De Boeck supérieur, 20 octobre 2020.

A propos Oihana 597 Articles
Lectrice assidue depuis son plus jeune âge, Oihana apprécie autant de plonger dans un univers romanesque, que les longues balades au soleil. Après des études littéraires, elle est revenue vers ses premières amours, et se destine aux métiers du livre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.